Infos Thailande

La Thaïlande termine les Jeux Olympiques de Tokyo avec 2 médailles

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande a dû se contenter d’un succès modéré aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avec une médaille d’or et une médaille de bronze.

Au total, 41 athlètes thaïlandais issus de 15 disciplines sportives se sont illustrés lors d’une olympiade unique, organisée à huis clos en raison des protocoles Covid-19.

Les deux combattantes médaillées

Seules Panipak Wongpatanakit (taekwondo féminin 49 kg) et Sudaporn Seesondee (boxe féminine 60 kg) ont remporté des médailles, respectivement d’or et de bronze.

Les deux femmes ont également écrit de nouveaux chapitres de l’histoire de la Thaïlande, Panipak étant la première représentante du pays en taekwondo à remporter une médaille d’or olympique et Sudaporn la première boxeuse thaïlandaise à remporter une médaille.

Le plus mauvais résultat depuis 1996

Les deux médailles sont en fait le plus faible total olympique que le pays ait produit depuis 25 ans, depuis les Jeux d’Atlanta en 1996 où la Thaïlande a terminé sa campagne avec le même résultat, une médaille d’or et une de bronze.

Cependant, le résultat de la campagne thaïlandaise à Tokyo n’est pas une surprise après que l’équipe d’haltérophilie, qui était promise à la gloire après ses deux médailles d’ors aux Jeux de 2016, a été exclue des événements internationaux après que des haltérophiles thaïlandais ont été contrôlés positifs à des substances interdites lors des Championnats du monde de 2019.

Selon l’Autorité des sports de Thaïlande, le taekwondo, le badminton, le golf et la boxe étaient les sources potentielles d’or pour les athlètes thaïlandais à Tokyo.

Mais seul l’art martial coréen a offert à la Thaïlande un chemin vers la plus haute marche du podium.

Des athlètes thaïlandais qui méritent d’être salués

Cependant, plusieurs autres athlètes thaïlandais ont mérité d’être salués malgré leur absence de médaille, après avoir dépassé toutes les attentes grâce à des performances éblouissantes.

La tireuse Isarapa Imprasertsuk, alors classée 32e au monde, a surgi de nulle part pour menacer les médailles avant de se contenter de la quatrième place dans l’épreuve féminine de tir.

La Thaïlandaise, âgée de 26 ans, a manqué une seule cible qui lui aurait permis de remporter la médaille de bronze.

Malgré tout, sa quatrième place marque de loin la meilleure tentative de la Thaïlande dans une compétition de tir olympique.

L’équipe de boxe thaïlandaise peut se targuer d’avoir remporté quatre médailles d’or, quatre médailles d’argent et sept médailles de bronze en compétition olympique, mais elle a montré des signes de déclin aux Jeux de Tokyo.

L’équipe a également terminé les Jeux de Rio 2016 les mains vides et n’a toujours pas produit d’or depuis que Somjit Jongjohor a remporté le titre olympique à Pékin il y a 13 ans.

Cependant, à Tokyo, ils ont gagné le cœur des fans thaïlandais de tout le pays grâce à des performances courageuses, malgré des défaites contre des adversaires de haut niveau.

En particulier Chatchai-Decha Butdee contre le triple champion du monde cubain Lazaro Alvarez en quart de finale de l’épreuve masculine des poids plumes, et Juthamas Jitpong contre la médaillée d’or des Jeux européens, la Turque Buse Naz Cakiroglu, en quart de finale de l’épreuve féminine des poids mouches.

Parmi les autres athlètes qui ont mérité des applaudissements, citons Suthasini Sawettabut, la première Thaïlandaise à atteindre le quatrième tour en simple du tennis de table, et Ratchanok Inthanon, qui a perdu un quart de finale déchirant contre le numéro un mondial Tai Tzu Ying de Taiwan dans l’une des meilleures confrontations de badminton de ces Jeux olympiques.

Néanmoins, le badminton et le golf n’ont pas répondu aux attentes de la Thaïlande, qui peut s’enorgueillir de posséder une paire de doubles mixtes de classe mondiale et des joueurs vedettes du LPGA Tour.

Aucune médaille pour les athlètes masculins

Ces Jeux ont également marqué la première fois en 45 ans que les athlètes masculins thaïlandais ont terminé sans une seule médaille.

Avant les Jeux de cette année, les hommes thaïlandais avaient remporté au moins une médaille à chaque édition des Jeux olympiques depuis Montréal en 1976, lorsque Payao Poontarat avait remporté la médaille de bronze en boxe poids léger.

La Thaïlande à la 59e place du tableau des médailles des JO de Tokyo

La Thaïlande a terminé à la 59e place du tableau des médailles à Tokyo, et à la troisième place de l’Asean derrière l’Indonésie (une médaille d’or, une d’argent, trois de bronze) et les Philippines (une médaille d’or, deux d’argent et une de bronze).

Espérons que les athlètes du pays sauront rebondir avec le retour de l’équipe d’haltérophilie à Paris en 2024.

Toutelathailande.fr avec The Nation – 10 août 2021

La Thaïlande termine les Jeux Olympiques de Tokyo avec 2 médailles
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer