Infos Thailande

11 étrangers arrêtés pour avoir fait la fête dans le sud de la Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

La police de Koh Samui, dans le sud de la Thaïlande, a fait une descente dans une villa où une fête avait été organisée en violation des restrictions Covid-19.

Treize Thaïlandais et 11 étrangers ont été arrêtés par la police.

Une équipe combinée de la police locale, de la police touristique et des agents de l’immigration a convergé vers l’hôtel Lamborghini Villa Resort, près de l’aéroport de Koh Samui, vers 22 h 30 le vendredi 20 août.

La police a trouvé 24 personnes en train de boire en violation des restrictions Covid-19.

La police a confisqué de la bière, du whisky et du vin et tous ont été placés en détention pour avoir violé le décret exécutif et la loi sur le contrôle des maladies transmissibles.

Au cours de la fouille, la police a saisi de petites quantités de drogues illégales sur deux étrangers.

Une femme philippine avait en sa possession un paquet de 0,67 grammes de cocaïne et un Français 0,90 grammes de cocaïne.

Les deux personnes ont été inculpées pour possession de drogues de catégorie 2.

Une recherche dans le casier judiciaire de la Thaïlande a révélé que Chaidieo Thitichayanuwat, 30 ans, qui faisait partie des 13 Thaïlandais arrêtés, était recherché en vertu d’un mandat d’arrêt émis par le tribunal pénal de Taling Chan le 8 avril de cette année.

Tous ont été emmenés au poste de police local pour une action en justice.

Deux fêtards ont été testés positifs au Covid-19

Deux des personnes arrêtées ont été testées positives au Covid-19, ce qui a entraîné la mise en quarantaine des agents qui ont participé à l’opération.

Le bureau provincial de la santé publique a déclaré dimanche que deux des 83 nouveaux cas étaient liés à la fête organisée sur l’île : un ressortissant australien, propriétaire de la Lamborghini Villa où se tenait la fête, et un visiteur thaïlandais, a-t-il précisé.

Le chef par intérim de la santé publique de Koh Samui, Apidet Promkhum, a déclaré que d’autres personnes ayant assisté à la fête avaient été mises en quarantaine dans un hôpital de campagne sur l’île.

Cinq Thaïlandais et un ressortissant russe appréhendés lors de l’opération avaient déjà été infectés par le coronavirus dans un lieu de divertissement de la plage de Chaweng.

Ils sont sortis de l’hôpital de campagne le 10 août.

Le bureau de l’immigration, le bureau de la police touristique, une unité de l’armée, le bureau du district et le bureau du district de santé publique ont tous participé à la rafle.

Koh Samui compte environ 5 000 expatriés qui vivent sur l’île.

Le chef du district de Koh Samui, Theerapong Chuaychu, a prévenu les étrangers basés sur l’île qu’ils risquaient d’être expulsés s’ils continuaient à violer la loi thaïlandaise.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 23 août 2021

11 étrangers arrêtés pour avoir fait la fête dans le sud de la Thaïlande
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer