Infos Thailande

Chinois et Sud Coréens pourront sans doute revenir dans le royaume avant les français

C’est le 17 mai que le gouvernement thaïlandais annoncera la seconde étape d’assouplissement des mesures pour le contrôle du Covid 19 si la situation le permet et à déterminer un calendrier.

Le ministre de la santé Anutin Charnvirakul a proposé que la Chine et la Corée du Sud soient les premiers pays à être retirés de la liste des zones dangereuses de maladies transmissibles. Leurs ressortissants ne seront pas immédiatement autorisés à revenir en Thaïlande, mais ils  pourraient  être autorisés à le faire plus tôt que les européens.

Les prochaines mesures thaïlandaise de lutte contre le Covid-19 seront basées sur des informations collectées du 8 au 12 mai sur la base des données statistiques disponibles. Quelques pistes sont déjà en cours de discussion, les centres commerciaux et les grands magasins de vente au détail de matériaux de construction par exemple seraient autorisés à rouvrir. Si chaque entreprise peut maintenir des mesures strictes de distanciation sociale.

D’autre part, le ministre de la santé a proposé que la Chine et la Corée du Sud devraient être les premiers pays à être retirés de la liste des zones dangereuses de maladies transmissibles. Il faut toutefois noter que les ressortissants de ces pays ne seront pas autorisées à entrer immédiatement en Thaïlande et la mise en place d’un processus de contrôle permettant de contenir le Covid-19.

L’examen des informations collectées lors de ces échanges et le processus de mise en œuvre des mesures à assouplir auront lieu le 13 mai. La rédaction des nouvelles mesures sera réalisé le 14 mai.

Gavroche-thailande.com – 8 mai 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer