Infos Thailande

Sandbox : la fausse réouverture de la Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

Si la Thaïlande a partiellement rouvert ses frontières aux étrangers vaccinés grâce à son système de Sandbox (Bac à sable), les démarches obligatoires pour y accéder restent complexes et fastidieuses.

Plages de sable fin, jungle verdoyante et temples majestueux, autant d’atouts de la Thaïlande qui font rêver les Français. Si le pays a rouvert ses frontières aux étrangers grâce à son système de Sandbox (Bac à sable) en juillet, accéder à ce paradis thaï n’est pas une mince affaire. 

Comme pour les voyages avant la pandémie, il est indispensable en Thaïlande de se munir d’un visa correspondant à votre situation (travail, tourisme…), où de s’y rendre avec une exemption de visa valable pour 30 jours et renouvelable pour 30 jours supplémentaires. 

Un budget conséquent 

Si les visas doivent être comptés dans le budget, leur obtention est bien plus compliquée depuis l’épidémie de covid-19. En effet, pour un visa touristique par exemple, le gouvernement thaïlandais demande un justificatif financier qui prouve que le demandeur a un solde minimum de 2 000 € sur son compte les 3 mois qui précèdent la demande.

Une fois que la question du visa est réglée, c’est minutieusement qu’il faut préparer l’arrivée. Depuis la pandémie, la Thaïlande demande une multitude de papiers, qui peuvent, parfois, donner le tournis : certificat de vaccination contre le covid-19, application d’alerte ThailandPlus sur le smartphone, certificat de test RT-PCR COVID 19, assurance COVID-19, certificat d’entrée (COE), réservation du séjour dans un hôtel agréé SHA+, formulaire T8 sur votre santé, et 2 tests RT-PCR covid-19 prépayés au prix fort (environ 5200 bahts à payer d’avance au moment de la demande du COE). 

7 jours de quarantaine et deux tests PCR

Si certains ont fait le choix de faire une quarantaine stricte à Bangkok, nombreux sont ceux qui se sont laissés séduire par la Sandbox à Phuket ou Koh Samui.

Réduite récemment à 7 jours (au lieu de 14 précédemment) la « quarantaine » assouplie de la Sandbox permet de se déplacer librement sur l’île avec, à l’arrivée, un premier test, puis un second le 7e jour. Restaurants, plages, temples, magasins et bars sont accessibles aux voyageurs, et ce, même pendant la période de la Sandbox.

Des règles strictes

Toutefois, afin de limiter les risques de contaminations, les autorités thaïlandaises ont mis en place des règles strictes notamment dans les hôtels, commerces, et lieux touristiques où les clients et visiteurs doivent prendre leur température à l’entrée et parfois présenter leur application de localisation dans le cas où ils auraient été exposés à une personne infectée par le covid-19 dans les jours précédents.

Si jusqu’ici les règles sont assez strictes et complexes à assimiler, la situation se complique en cas de contamination. En effet, si vous êtes testé positif au covid-19, c’est sûrement direction l’hôpital (d’où l’assurance covid obligatoire) !

Quarantaine stricte dans votre hôtel ou hospitalisation, cette décision sera prise en fonction  de l’avis des médecins, de votre situation personnelle (absence ou présence de symptômes) et de la disponibilité des lits d’hôpitaux à la date de votre diagnostic.

En bref, un voyage en Thaïlande vous coûtera de l’argent, de l’énergie, mais avec de la motivation, le paradis thaï pourrait être à votre portée…

Par Alizée Le Moal – Thailande-fr.com – 11 octobre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer