Infos Thailande

La Thaïlande abandonne le vaccin du laboratoire chinois Sinovac

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande prévoit d’arrêter d’utiliser le vaccin contre le COVID-19 CoronaVac du laboratoire chinois Sinovac lorsque son stock sera épuisé, a déclaré lundi un haut responsable.

La Thaïlande a utilisé plus de 31,5 millions de doses de CoronaVac depuis février à raison de deux injections par personne durant les premiers mois.

Le vaccin du laboratoire chinois Sinovac était quasiment le seul disponible durant le premier semestre, alors que les autorités avaient prévu d’effectuer l’essentiel de leur campagne de vaccination de masse avec le vaccin produit localement AstraZeneca développé par l’Université d’Oxford, campagne qui devait démarrer en juin. 

En juillet, la Thaïlande a commencé à mélanger les vaccins en injectant le CoronaVac en première dose suivie de l’AstraZeneca, une stratégie qui, selon les responsables locaux de la santé, s’est avérée efficace.

Nous prévoyons d’épuiser toutes les doses de Sinovac cette semaine“, a déclaré le directeur du Département de la lutte contre les maladies, Opas Karnkawinpong, ajoutant que la combinaison de vaccins se ferait désormais avec l’AstraZeneca et celui fabriqué par Pfizer et BioNTech.

36% de la population vaccinée

La Thaïlande prévoit l’année prochaine d’acheter au total 120 millions de doses de vaccin anti-COVID et a déjà réservé 60 millions de doses d’AstraZeneca au laboratoire local SiamBioscience, qui produit le vaccin pour la région.

Le royaume a jusqu’ici vacciné 36% de sa population et espère atteindre 70% d’ici la fin de l’année. La capitale Bangkok devrait atteindre les 70% de vaccinés d’ici la fin de la semaine, selon les autorités locales.

Après des mois de restrictions sanitaires qui ont laminé une partie de l’économie et généré une pauvreté très palpable à Bangkok et dans les sites touristiques phares, les autorités thaïlandaises ont décidé d’aller de l’avant en ouvrant davantage le royaume sans quarantaine aux voyageurs vaccinés venant de pays jugés à faible risque. Alors que les îles de Phuket et Samui accueillent déjà depuis juillet des visiteurs internationaux sans quarantaine, la Thaïlande devrait permettre l’accès depuis l’étranger, sur des bases plus ou moins similaires, à au moins 17 provinces du pays à partir du mois prochain. 

La Thaïlande a enregistré 18.242 décès du Covid-19 depuis avril, lorsque a démarré sa troisième épidémie de coronavirus, de loin la plus dévastatrice qui compte à ce jour pour 99.5% du bilan pandémique du royaume.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 19 octobre 2021

La Thaïlande abandonne le vaccin du laboratoire chinois Sinovac
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer