Infos Viêt Nam

Au tour du Vietnam de s’ouvrir aux paris sur le football

Print Friendly, PDF & Email

Les paris sur les matchs de football internationaux ont pris une grande ampleur ces dernières années à travers le monde. Pendant longtemps resté réticent, le gouvernement vietnamien s’apprête lui aussi à légaliser la pratique.

Un projet de modification du décret gouvernemental N°06/2017 relatif aux activités de paris sur les courses de chevaux, de lévriers et les matchs de football internationaux est en cours d’élaboration par le ministère des Finances, autorisant dorénavant les paris sur les championnats de football européens. Ce projet sera bientôt soumis au gouvernement pour validation.

“Les paris sur les matchs de football internationaux seront désormais considérés comme un secteur d’affaires”, estime Hà Tôn Vinh, expert des jeux de divertissement. Selon lui, il y a une dizaine d’années, beaucoup d’investisseurs étrangers souhaitaient tenter leur chance dans ce domaine au Vietnam mais n’y étaient pas autorisés alors que dans le reste du monde cette pratique l’est depuis déjà longtemps.

Lutte contre les jeux d’argent illégaux

“Le plus important est d’avoir un cadre juridique strict et approprié pour attirer les investisseurs”, souligne-t-il. Les joueurs ne devront pas parier illégalement sur des sites étrangers accessibles dans le pays. Quant à l’État, il pourra percevoir des taxes sur les transactions tout en veillant au bon déroulement des activités. Les taxes ainsi perçues contribueront au budget public et aideront les localités à investir dans l’éducation, la santé et la sécurité sociale, tout comme les revenus de loterie.

Concernant l’attraction des investissements, la compagnie par action Groupe de l’énergie du Vietnam a proposé d’autoriser au moins deux ou trois, à se lancer sur le marché à titre expérimental. Le gouvernement a décidé de donner pour le moment le feu vert à une seule, mais la demande en la matière est extrêmement importante.

Pham Ngoc Viên, ancien vice-président de la Fédération vietnamienne de football (VFF) et membre du groupe chargé de l’élaboration du projet de paris sur les matches de football internationaux pendant la période 1998-2009, fait savoir que la VFF et le Comité de l’éducation physique et des sports sont allés étudier ce modèle d’affaires dans différents pays. Ils ont également travaillé avec de nombreux gros opérateurs étrangers de paris afin d’avoir une vue d’ensemble du marché au Vietnam.

Les statistiques de Ladbrokes, l’une des plus grandes sociétés de paris sportifs en Grande-Bretagne, avait montré que les Vietnamiens dépensaient en septembre 2007 plus de 3 milliards d’USD dans les jeux d’argent illégaux. Pools, une entreprise singapourienne estime qu’en 2007, environ 200 millions d’USD issus des jeux d’argent illégaux dans le pays ont été transférés à l’étranger, notamment à Macao et Hong Kong (Chine).

Fin 2020, lors du séminaire intitulé “Technologie numérique et gestion étatique des paris sportifs”, des experts ont déclaré que chaque année, le chiffre d’affaire du marché des paris sur les matchs de football au Vietnam s’élevait à 10-12 milliards d’USD par an. Chaque année, des milliards d’USD partent à l’étranger, provoquant une énorme perte de ressources. L’autorisation de parier sur les matchs de football internationaux permettra de répondre aux besoins de loisirs d’une partie de la population, de lutter contre les jeux d’argent illégaux et de freiner la fuite de devises à l’étranger.

Pham Ngoc Viên partage que de nombreux pays du monde utilisent les revenus des paris sur le football pour investir dans le sport. Actuellement, le budget national accordé pour ce secteur reste encore limité. Cela conduit les sportifs à avoir une vie extrêmement difficile. De plus, ils manquent d’équipement d’entraînement et suivi personnalisé (coach, nutritionnistes, etc.). Peu sont envoyés à l’étranger pour suivre des stages intensifs ou participer à des compétitions internationales.

“Les tireurs vietnamiens ont dû s’entraîner sans munitions, le stade national de My Dinh étant gravement dégradé, faute d’argent pour la réparation… Si les paris sur les matchs de football internationaux sont mis en œuvre, le secteur sportif pourra bénéficier des revenus supplémentaires grâce aux taxes retenues de cette activité”, estime M. Viên.

Un plafond sera fixé

Concernant le plafond des sommes permises d’un million de dôngs par 24 heures, la compagnie H&G propose de supprimer ce chiffre car il ne satisfait pas les besoins des personnes fortunées. Ces dernières peuvent donc chercher à trouver un moyen de contourner les règles pour jouer à un niveau supérieur ou se laisser tenter par les “marchés noirs”, comme avant.

Cependant, le ministère des Finances explique qu’afin de contrôler les joueurs et de surveiller de près les activités commerciales des paris, beaucoup de pays ont fixé des plafonds de sommes d’agent, contribuant à diminuer l’addiction, les fraudes et le blanchiment d’argent.

Un membre du groupe chargé d’élaboration du projet en question du ministère des Finances précise que le niveau de pari maximum d’un million de dôngs est appliqué à un joueur/produit/jour. Normalement, un match de football comporte de nombreux produits de paris tels que les paris sur le score du match, le nombre de cartons jaunes, les corners, les touches… Les joueurs peuvent donc satisfaire leur passion du jeu.

Dans cet amendement de l’arrêté N°6, le ministère des Finances a donné son feu vert à 27 tournois internationaux et neuf grands matchs à travers le monde. Parmi eux, cinq championnats nationaux européens que sont La Liga (Espagne), Serie A (Italie), Bundesliga (Allemagne), Ligue 1 (France), Premier League (Grande-Bretagne).

Par Phuong Nga – Le courrier du Vietnam – 12 décembre 2021

Au tour du Vietnam de s’ouvrir aux paris sur le football
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer