Infos Thailande

Le secrétaire d’État américain n’ira pas en Thaïlande à cause du coronavirus

Print Friendly, PDF & Email

Antony Blinken n’ira pas en Thaïlande. Le secrétaire d’État américain a écourté mercredi sa tournée en Asie du Sud-Est après qu’un journaliste qui l’accompagnait a été testé positif au Sars-CoV-2.

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a annulé sa visite en Thaïlande prévue jeudi après qu’un journaliste voyageant avec sa délégation a contracté le coronavirus, a annoncé mercredi l’ambassade des Etats-Unis à Bangkok.

La visite d’Anthony Blinken dans la région, prévue du 13 au 16 décembre, avait pour objectif de renforcer les liens entre les États-Unis et l’ASEAN à un niveau «inédit auparavant» dans un contexte d’influence croissante de la Chine, et comprenait un passage en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande.

Après son passage à Jakarta mardi, la délégation américaine se trouvait en Malaisie mercredi, lorsqu’un membre de la presse voyageant avec le secrétaire d’État a été testé positif au coronavirus à son arrivée à Kuala Lumpur. Antony Blinken a été testé négatif mercredi, ainsi que ses collaborateurs, mais il a informé son homologue thaïlandais, Don Pramudwinai, qu’il retournerait à Washington pour réduire les risques d’infection “par excès de prudence”, a déclaré un porte-parole du département d’Etat.

Sa visite en Thaïlande avait pour objet la coopération dans le domaine médical et pharmaceutique, et il devait rencontrer jeudi le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha à la Maison du gouvernement.

Ce voyage en Asie du Sud-Est était le premier pour Antony Blinken depuis que le président Joe Biden a pris ses fonctions en janvier.

L’administration Biden cherche à resserrer les liens avec une région qui semble avoir perdu confiance dans l’engagement des États-Unis, notamment après la présidence de Donald Trump, le prédécesseur de Joe Biden.

Alors que Trump retirait les Etats-Unis d’un pacte commercial sur l’Asie-Pacifique -inspiré par les États-Unis- destiné à contrebalancer le poids économique de la Chine, Pékin étendait son influence en Asie du Sud-Est, poussant l’investissement et l’intégration commerciale.

Dans un discours prononcé mardi dans une université indonésienne, Blinken a présenté une stratégie visant à stimuler les investissements américains dans les infrastructures de la région indo-pacifique et à renforcer les chaînes d’approvisionnement, tout en faisant progresser les alliances de traités et en élargissant la coopération avec d’autres pays en matière de défense et de renseignement.

Son discours a épinglé l’attitude des entreprises chinoises et les “actions agressives” de Pékin, qui, selon Antony Blinken, inquiètent de plus en plus la région. Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que le Secrétaire d’Etat américain “traçait des lignes idéologiques“.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 16 décembre 2021

Le secrétaire d’État américain n’ira pas en Thaïlande à cause du coronavirus
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer