Infos Viêt Nam

Croissance de 6-6,5% prévue pour 2022

Print Friendly, PDF & Email

En vertu de la Résolution sur le plan de développement socio-économique pour 2022 adoptée par l’Assemblée nationale, la croissance économique du pays connaîtra un rebond cette année.

Selon le plan de développement socio-économique, la croissance économique devrait atteindre 6 à 6,5% et le PIB/habitant, 3.900 USD. L’inflation serait maintenue à 4% et l’industrie manufacturière représenterait 25,5 à 25,8% du PIB. En ce qui concerne la restructuration économique, l’Assemblée nationale (AN) fixe pour objectif un déficit budgétaire en moyenne à 3,7% du PIB et un taux de créances douteuses inférieur à 3%. Les estimations budgétaires de l’État et le plan d’allocation du budget de l’État pour 2022 ont aussi été approuvés par l’AN, qui anticipe des recettes et dépenses budgétaires respectivement de 1.411.700 et 1.784.600 milliards de dôngs.

Les perspectives de croissance économique du Vietnam dépendent grandement de la vitesse et de l’ampleur de la vaccination, des effets des mesures préventives de l’épidémie, de l’efficacité des programmes de soutien et de promotion de la croissance. Pour le Dr. Nguyên Duc Thành, directeur du Centre d’études économiques et stratégiques du Vietnam (VESS), l’épidémie a paralysé l’économie, perturbé les chaînes d’approvisionnement et le marché du travail et endommagé les entreprises nationales.

Le Pr. associé-Dr. Pham Thê Anh, spécialiste en macroéconomie, chef du Département de macroéconomie de l’Université nationale de l’économie et économiste en chef du VESS, a indiqué que le risque d’inflation était encore relativement important. Lorsque les activités sociales reprennent, la demande des consommateurs augmente, ces facteurs vont affecter les prix et exercer une pression inflationniste.

Une reprise assurée

Selon Vu Tiên Lôc, président du Centre d’arbitrage international du Vietnam (VIAC), en 2021, les entreprises d’investissement direct étranger (IDE) ont été fortement touchées par la crise sanitaire. En novembre 2021, le total des IDE versés au Vietnam atteignait 26,46 milliards d’USD. Cependant, seuls 15,5 milliards d’USD ont été décaissés, soit une baisse de 4,1% sur un an.

Thargbodee Serng Adichaiwit, président de la Chambre de Commerce thaïlandaise au Vietnam, a déclaré que depuis octobre dernier, lorsque Hô Chi Minh-Ville avait rouvert et que le gouvernement avait changé sa stratégie anti-pandémie pour une adaptation flexible, les entreprises thaïlandaises avaient retrouvé leur rythme de production. Il a exprimé sa conviction qu’avec cette stratégie, le Vietnam assu-rera une reprise rapide et attirera davantage d’IDE. Il a déclaré que de nombreuses entreprises thaïlan-daises désiraient investir au Vietnam pour tirer parti de son marché de consommation et des engagements forts du gouvernement et des localités dans l’amélioration de l’environnement des affaires.

Cao Thi Phi Vân, vice-directrice du Centre de promotion des investissements et du commerce (ITPC) de Hô Chi Minh-Ville, a souligné que 2021 avait également été une année extrêmement difficile pour la ville et la communauté des affaires. Cependant, les flux d’IDE dans la ville ont été au plus haut niveau parmi toutes les localités du pays avec près de 49 milliards d’USD, représentant 12,1% du total des IDE versés au Vietnam. Elle a ajouté que la ville avait toujours joué le rôle de moteur économique du pays en contribuant pour plus de 22% au PIB national et plus de 26% au budget de l’État.

Saluant la capacité d’adaptation du Vietnam, Catherine Trân, directrice de Leonglee International Ltd, a déclaré qu’actuellement, de nombreuses entreprises s’étaient déjà rétablies et avaient pris de mesures pour lutter contre le COVID-19. Elle a soutenu qu’en plus de ses impacts négatifs, le COVID-19 a incité les entreprises à améliorer leur capacité à concevoir des stratégies commerciales à long terme et à s’adapter aux éventuels changements.

Dans son intervention “Perspectives mondiales et Vietnam : la croissance est en retard mais ne déraille pas” présentée lors du 4e forum annuel sur la gouvernance d’entreprise (AF4) tenu en décembre 2021, Kyle F. Kelhofer, directeur régional de la Société financière internationale (IFC), a indiqué que les problèmes et les tendances auxquels l’économie mondiale et vietnamienne devraient faire face en 2022 seraient proches, après ce qui s’est passé en 2021.
Selon lui, le COVID-19 sera toujours l’un des principaux défis, en raison de l’apparition du nouveau variant Omicron et des nouvelles vagues épidémiques à prévoir. Concernant le Vietnam, le directeur régional de l’IFC a souligné les records de croissance du pays ces 20 dernières années, bien que l’apparition du
COVID-19 et le variant Delta aient mis un frein à cette dynamique. Kyle F. Kelhofer a également salué l’amélioration de la cote de crédit nationale. La restructuration du marché des obligations d’État a également montré des signes plus positifs, a-t-il souligné. De nombreuses organisations internationales donnent des prévisions optimistes sur la forte croissance du Vietnam en 2022.

Opportunités à saisir

D’après M. Kelhofer, cela laisse augurer une reprise de l’économie ainsi qu’un bon développement du marché des capitaux. Il a également mentionné cinq domaines où le Vietnam a de nombreuses opportunités de développement : logistique, énergie, agriculture, notamment de haute technologie, éducation-formation et tourisme.

Dans l’avenir, le Vietnam pourrait créer les conditions pour le développement d’un secteur privé plus dynamique, diversifié et innovant. Cela est d’autant plus urgent et important dans le contexte de reprise post-COVID-19, lorsque les ressources publiques se raréfient. Concernant le secteur agricole, pilier de l’économie vietnamienne, le directeur régional de l’IFC a estimé que les récents accords de libre-échange ont ouvert une large porte aux produits agricoles vietnamiens pour un accès plus facile aux grands marchés, en particulier les produits agricoles et l’élevage de haute qualité et de valeur économique.

“Les risques de récession, les pressions inflationnistes et les prix étaient importants en 2020 et 2021. Cependant, les indicateurs montrent toujours que le pays a des opportunités de croissance et un excédent budgétaire. Le problème est de savoir comment soutenir l’amélioration de l’économie à partir des facteurs favorables et spécifiques du Vietnam dès le début de 2022”, a déclaré Kyle F. Kelhofer. Il a précisé que les opportunités provenaient de l’immense marché intérieur avec près de 100 millions de consommateurs.

La banque HSBC vient de donner des estimations selon lesquelles l’économie vietnamienne pourrait retrouver un taux de croissance de 6,8% en 2022, principalement grâce aux forts IDE injectés dans le secteur manufacturier favorisant les exportations nationales, et surtout aux accords de libre-échange signés par le Vietnam et des partenaires ces deux dernières années qui commencent à récolter leurs fruits. Selon cette banque, en dépit des impacts de la pandémie à l’échelle mondiale, le capital total de l’IDE enregistré du 1er  janvier au 20 novembre 2021 a augmenté de 0,1% en glissement annuel, avec 1.577 projets nouvellement autorisés.

La valeur à l’export du Vietnam a connu une croissance de 17,5% pendant cette période. L’expansion de la classe moyenne et aisée au Vietnam stimulera la consommation domestique, en particulier dans le divertissement et le tourisme.
Actuellement, la tendance haussière des prix de l’énergie entraîne l’augmentation des coûts de transport, l’une des principales causes de l’inflation dans le pays. “L’inflation pourrait atteindre 3,5% en 2022 et donc rester dans le seuil autorisé par le gouvernement”, a estimé Tim Evans.    

Par Thê Linh – Le courrier du Vietnam – 20 février 2022

Croissance de 6-6,5% prévue pour 2022
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer