Infos Birmanie

Birmanie : un économiste australien détenu par la junte plaide non coupable

Print Friendly, PDF & Email

Un économiste australien proche de l’ex-dirigeante Aung San Suu Kyi, accusé par la junte d’avoir voulu quitter la Birmanie en possession d’informations sensibles, a plaidé non coupable, selon une source proche du dossier vendredi 12 août.

Sean Turnell avait été arrêté dans les jours qui ont suivi le putsch militaire du 1er février contre Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la Paix en 1991, dont il avait été longtemps le conseiller. Il a été inculpé pour violation de la loi sur les secrets officiels de Birmanie. Jugé par un tribunal de la junte auquel les journalistes n’ont pas accès, il risque une peine maximale de 14 ans de prison s’il est reconnu coupable.

Répression des manifestations pro-démocratie

Sean Turnell «a témoigné devant le tribunal hier (…) Il a plaidé non coupable», a confié la source, qui a ajouté que l’économiste était en bonne santé. Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement militaire de Birmanie a placé des milliers de manifestants en faveur de la démocratie en détention. Le professeur d’économie était en train d’effectuer une interview téléphonique avec la BBC lorsqu’il a été arrêté.

Le gouvernement australien ne fait pas partie des pays ayant sanctionné la Birmanie mais la ministre des Affaires étrangères, Penny Wong, a déclaré qu’une telle mesure était «activement envisagée». «Le professeur Turnell reste notre première priorité», a-t-elle dit à l’AFP la semaine dernière à Phnom Penh.

Le Figaro avec Agence France Presse – 12 août 2022

Birmanie : un économiste australien détenu par la junte plaide non coupable
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer