Infos Birmanie

La junte condamne Bo Bo Nge, un ancien responsable de la Banque centrale à 20 ans de prison

Print Friendly, PDF & Email

Le verdict n’a réservé aucune surprise. Un tribunal de la junte a condamné Bo Bo Nge à 20 ans de prison pour corruption jeudi 15 décembre. Les autorités avaient arrêté Bo Bo Nge, le vice-gouverneur de la Banque centrale de Birmanie lors du coup d’État militaire de l’année dernière.

Emprisonné par la précédente junte en 1988 après avoir participé à des manifestations pro-démocratie en tant qu’étudiant, il s’est enfui aux États-Unis après sa libération des années plus tard. Il a obtenu une maîtrise en économie de l’Université Johns Hopkins et un doctorat dans le même domaine de la School of Oriental and African Studies de Londres.

Le gouvernement de la NLD l’a nommé gouverneur adjoint de la Banque centrale en 2017 et il a travaillé à réformer le système financier de la Birmanie jusqu’à son arrestation à son domicile tôt le matin le jour du coup d’État.

En mai, la Commission anti-corruption soutenue par la junte a inculpé Bo Bo Nge pour avoir prétendument omis de taxer les dons en Birmanie de la Fondation Open Society du milliardaire George Soros, de ne pas avoir surveillé la gestion des changes, ainsi que le secteur bancaire et les services comptables dans le cadre de son rôle de vice-gouverneur de la Banque centrale.

Son procès s’est tenu à huis clos pendant plusieurs mois devant un tribunal mis en place spécialement et l’a déclaré coupage de “mauvaise gestion de banques négociant des devises étrangères”.

Un tribunal du Myanmar a condamné un ancien haut fonctionnaire de la Banque centrale du pays, arrêté à la suite du coup d’État militaire de l’année dernière,  – le même problème qu’il avait cherché à éradiquer pendant son mandat.

Gavroche-thailande.com – 20 décembre 2022

La junte condamne Bo Bo Nge, un ancien responsable de la Banque centrale à 20 ans de prison
Translate / Dịch