Infos Birmanie

La société israélienne Cognyte a vendu des logiciels espions au Myanmar

Print Friendly, PDF & Email

La plainte accuse Cognyte et des fonctionnaires anonymes israéliens de “complicité de crimes contre l’humanité au Myanmar”.

Un mois avant le coup d’État militaire de février 2021, selon Reuters, la société israélienne Cognyte Software Ltd (CGNT.O) a remporté un appel d’offres pour la vente de logiciels espions d’interception d’une entreprise de télécommunications soutenue par l’État du Myanmar. L’accord avait été conclu alors même qu’Israël affirmait avoir mis fin aux transferts de technologies de défense vers le Myanmar après une décision de 2017 de la Cour suprême d’Israël, divulguée dimanche.

Alors que le jugement a fait l’objet d’un rare bâillon à la demande de l’État, le gouvernement israélien a déclaré publiquement à de nombreuses reprises que les exportations de défense vers le Myanmar étaient interdites. Une plainte, dirigée par le célèbre avocat israélien des droits de l’homme Eitay Mack, qui a mené la campagne en faveur de l’arrêt de la Cour suprême, demande aujourd’hui l’ouverture d’une enquête pénale sur cet accord. La plainte accuse Cognyte et des fonctionnaires anonymes des ministères de la défense et des affaires étrangères qui supervisent ce type de transactions de “complicité de crimes contre l’humanité au Myanmar”.

Le logiciel espion Intercept permet aux autorités d’écouter les appels, de visualiser les messages texte et le trafic Internet, y compris les e-mails, et de localiser les utilisateurs sans l’aide des entreprises de télécommunications et d’Internet.

Les représentants de Cognyte et du gouvernement militaire du Myanmar n’ont pas répondu aux multiples demandes de commentaires de Reuters. Les sociétés japonaises KDDI Corp (9433.T) et Sumitomo Corp (8053.T) ont refusé de commenter, déclarant qu’elles n’étaient pas au courant des détails de l’interception des communications.

Le procureur général d’Israël n’a pas répondu aux demandes de commentaires sur la plainte et le ministère de la défense s’est refusé à tout commentaire.

I24News – 15 janvier 2023

La société israélienne Cognyte a vendu des logiciels espions au Myanmar
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer