Infos Viêt Nam

L’USAID soutient la transition écologique vietnamienne

Print Friendly, PDF & Email

L’Agence pour le développement international des États-Unis (USAID) Green Invest Asia, ainsi que les programmes de sauvegarde du Mékong de l’USAID et de l’Australie, se sont récemment associés au ministère vietnamien de la planification et de l’investissement pour organiser conjointement un atelier sur la finance durable à Hanoï, intitulé “Favoriser la production et les entreprises vertes pour une économie plus durable au Vietnam”, le 8 décembre.

Des experts ont partagé avec plus de 60 participants, issus pour la plupart du secteur bancaire vietnamien, leur expérience en matière de mise en relation d’entreprises vertes et d’investisseurs, ainsi que les meilleures pratiques en matière de soutien aux modèles commerciaux durables dans toute la région.

La Société financière internationale (SFI) estime la taille du marché climatique au Vietnam à plus de 750 milliards de dollars d’ici 2030. Très peu de cette somme a été engagée, et le secteur privé est essentiel pour répondre à l’ensemble des besoins de financement dans le domaine climatique au Vietnam, a déclaré Trevor Hublin, directeur adjoint du bureau de la gouvernance et de la croissance économique de l’USAID au Vietnam.

“Le réchauffement climatique crée une opportunité d’investissement croissante pour les banques du monde entier dans les énergies vertes et le Vietnam ne fait pas exception. Les banques vietnamiennes peuvent revendiquer une part de ce marché en pleine expansion, tout en contribuant à l’arrêt des émissions de gaz à effet de serre qui menacent les objectifs mondiaux en matière de changement climatique… J’applaudis le gouvernement vietnamien qui va au-delà des espérances en matières d’énergie verte renouvelable”.

Membre du réseau bancaire durable de l’IFC, le Vietnam est l’une des 38 économies émergentes dans le monde à instituer des réformes bancaires pour contribuer à réduire les impacts du changement climatique. La Banque d’État du Vietnam a approuvé en 2018 un plan d’action exigeant que les banques à l’échelle nationale évaluent, gèrent et rendent compte des risques environnementaux et sociaux dans leurs opérations de prêt, et a établi des incitations commerciales pour que les banques augmentent leurs prêts aux projets verts.

Le Premier ministre vietnamien a récemment approuvé le “Programme 2022-2025 sur le soutien aux entreprises privées dans le commerce durable” pour protéger les ressources naturelles et l’environnement, et développer un écosystème pour soutenir les entreprises.

John McGinley, de Mekong Strategic Capital et conseiller stratégique de USAID Green Invest Asia, a déclaré que moins de 5 % du financement commercial mondial est consacré à l’utilisation durable des terres, malgré le fait que l’agriculture, la déforestation et d’autres facteurs contribuent jusqu’à 40 % des émissions de gaz à effet de serre en Asie du Sud-Est.

USAID Green Invest Asia a conclu des accords avec quatre des plus grandes banques vietnamiennes pour fournir une assistance technique sur mesure afin d’améliorer les systèmes ESG, notamment en élaborant des politiques pertinentes, en définissant des critères de prêt et en renforçant la capacité de gestion/rapport des risques environnementaux et sociaux (E&S).

Sur la base de son travail de soutien aux banques d’autres pays d’Asie du Sud-Est en matière de finance durable, USAID Green Invest Asia a mis au point une boîte à outils de banque durable comprenant des modèles de listes d’exclusion, des outils de catégorisation des risques, des listes de contrôle de l’examen des risques et des politiques liées au changement climatique, à l’égalité des sexes et autres, qu’elle peut adapter à chaque banque demandant de l’aide pour se conformer aux décrets nationaux sur la finance durable.

Trinh Thi Huong, la directrice générale adjointe de l’Agence de développement des entreprises du ministère de la Planification et de l’Investissement, a déclaré aux participants que “les tendances internationales sont claires, et si les entreprises vietnamiennes n’accèdent pas à ces possibilités de financement, elles risquent de prendre du retard sur le marché.”

Sur la période 2017 – 2021, le total des “prêts verts” accordés au Vietnam a augmenté en moyenne de plus de 25 % par an. Au 30 juin 2022, le total des crédits offerts pour les projets verts au Vietnam a atteint plus de 474 000 milliards de VND (20 milliards de dollars), soit environ 4 % de l’encours total des prêts, ce qui représente une augmentation de 7 % par rapport à l’année précédente, selon les médias économiques locaux et cités par Trinh du ministère du Plan et de l’Investissement.  Ces plus de 1,1 million de prêts étaient principalement axés sur les énergies renouvelables (47 %) et l’agriculture verte (32 %).

Gavroche-thailande.com – 4 janvier 2023

L’USAID soutient la transition écologique vietnamienne
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer