Infos Viêt Nam

Deux ministres limogés pour corruption

Print Friendly, PDF & Email

Le Vietnam a démis, jeudi 5 janvier, deux ministres de leurs fonctions au terme d’une longue enquête menée dans le cadre d’une campagne visant à éradiquer la corruption et à protéger la légitimité du Parti communiste.

L’Assemblée nationale vietnamienne a voté la révocation du ministre Vu Duc Dam lors de sa 2e réunion extraordinaire de la XVe législature et celle de Pham Binh Minh, qui occupait ce poste depuis fin 2013.

Le parlement vietnamien n’a pas fourni les raisons de ces révocations. Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a demandé plus tôt à l’Assemblée nationale vietnamienne de démettre Minh et Dam de leurs fonctions.

En septembre, les responsables du Parti ont intensifié leurs efforts pour inciter les fonctionnaires à démissionner s’ils ont été réprimandés, sanctionnés et jugés peu compétents. Le chef du Parti, Nguyen Phu Trong, a également appelé à licencier “en temps utile” les fonctionnaires qui n’ont pas été efficaces dans leur rôle ou qui ont commis des actes répréhensibles.

Ces licenciements interviennent alors que les autorités s’attaquent énergiquement à la corruption dans le cadre d’une campagne menée depuis des années, qui a permis de coincer des centaines de fonctionnaires et d’hommes d’affaires. Ces enquêtes ont défini l’héritage de M. Trong, qui entame un troisième mandat de cinq ans, ce qui est rare.

Certains signes laissaient présager une telle situation pour les deux hauts fonctionnaires. À la fin du mois dernier, ils ont été démis de leurs fonctions au sein du puissant Comité central du parti. Minh, ancien ministre des affaires étrangères, a également été renvoyé du Politburo, qui joue un rôle de premier plan dans la gouvernance du pays. Le journal Thanh Nien a rapporté précédemment que les deux hommes avaient été démis de leurs fonctions à leur demande.

La police a récemment arrêté l’assistant de M. Dam pour abus de pouvoir dans le cadre d’une enquête sur Viet A Technology JSC, fabricant de kits de test Covid-19.

En septembre 2022, les autorités ont également arrêté Nguyen Quang Linh, assistant de Minh, et Nguyen Thanh Hai, directeur du département des relations internationales du bureau de coordination du gouvernement, pour corruption présumée liée à l’organisation de vols de rapatriement de Vietnamiens à l’étranger pendant la pandémie de coronavirus.

Les autorités ont engagé des poursuites pénales contre 39 personnes liées à cette affaire.

L’Assemblée nationale a également adopté jeudi après-midi 5 janvier une résolution approuvant la proposition du Premier ministre relative à la nomination de deux nouveaux vice-Premiers ministres pour le mandat 2021-2026. Avec cette résolution qui est entrée en vigueur après son approbation, Trân Hông Hà et Trân Luu Quang sont devenus vice-Premiers ministres.

Gavroche-thailande.com – 6 janvier 2023

Deux ministres limogés pour corruption
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer