Infos Birmanie

L’Indonésie demande à la Birmanie de laisser les “personnes qualifiées” prendre les rênes du pays

Print Friendly, PDF & Email

Un ministre indonésien de premier plan a exhorté l’armée birmane à envisager de se retirer et de laisser des dirigeants “qualifiés” gouverner le pays, qui est en chute libre sur le plan économique en raison des sanctions et de l’aggravation des troubles civils.

La junte birmane devrait suivre l’exemple de l’Indonésie, où l’armée a cessé de contrôler tous les aspects du gouvernement il y a plusieurs décennies, a déclaré Luhut Binsar Pandjaitan, ministre indonésien des affaires maritimes et des investissements, qui est également un ancien général.

L’Indonésie a renoué avec la démocratie après l’éviction, en 1998, de l’ancien général Suharto, qui avait pris le pouvoir aux dépens du premier président du pays en 1966. Suharto a gouverné d’une main de fer pendant trois décennies et a supervisé une croissance économique rapide – un héritage qui a vu de nombreux anciens chefs militaires comme Pandjaitan occuper des postes dans les gouvernements successifs.

Le général de division Zaw Min Tun, porte-parole du Conseil d’administration de l’État birman, n’a pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires.

L’Indonésie assure cette année la présidence de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est après avoir mené des actions très publiques visant à tenir le régime birman pour responsable de la poursuite des violences contre les civils.

L’année dernière, le président Joko Widodo a proposé aux dirigeants de l’Asean d’exclure les représentants de l’armée birmane de tous les événements et réunions du groupe, et pas seulement des sommets importants.

Malgré les efforts de l’Indonésie, il ne semble pas y avoir de signe de consensus au sein de l’Asean sur la manière de demander des comptes à la junte birmane. Lors du sommet de l’Asean de l’année dernière, les principaux émissaires de la région ont convenu de demander au gouvernement militaire de respecter un calendrier concret mais non spécifié pour progresser dans la mise en œuvre d’un plan visant à mettre fin à la violence.

Gavroche-thailande.com – 20 janvier 2023

L’Indonésie demande à la Birmanie de laisser les “personnes qualifiées” prendre les rênes du pays
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer