Infos Thailande

L’armée de l’air thaïlandaise volera suédois

Print Friendly, PDF & Email

L’armée de l’air royale thaïlandaise (RTAF) a décidé d’acquérir des avions de combat Gripen de la Suède plutôt que des F-16 américains, selon une source interne.

Le maréchal de l’air Phanphakdee Phattanakul, commandant de l’armée de l’air, a présenté un rapport comparatif des avions Gripen E/F et F-16 Block 70 au ministre de la Défense, Sutin Klungsang, et au Premier ministre thaïlandais, Srettha Thavisin, afin qu’ils puissent prendre une décision éclairée. Le commandant a recommandé de choisir les appareils suédois.

Mercredi, le maréchal Phanphakdee et d’autres hauts gradés militaires se sont rendus au parlement pour exposer leurs plans de dépenses devant la commission parlementaire chargée de l’examen du projet de budget pour l’exercice fiscal 2025, qui débutera le 1er octobre.

Interrogé sur l’avancement du plan d’acquisition des nouveaux avions de combat, le commandant de l’armée de l’air a indiqué qu’il avait discuté du sujet avec le ministre Sutin Klungsang le 9 juillet.

Lors de cette discussion, il a détaillé le processus de sélection et a mis en avant les avantages et inconvénients des Gripen et des F-16, y compris le soutien supplémentaire que l’armée de l’air recevrait de leurs fabricants respectifs, Saab AB et Lockheed Martin.

Une fois la décision prise, il reviendra au Premier ministre ou au ministre de la Défense Sutin Klungsang de l’annoncer au public, a précisé le chef de l’armée de l’air.

Gavroche-thailande.com – 11 juillet 2024

Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer