Infos Thailande

L’or, ce rempart thaïlandais contre le Covid 19

La scène réveille des souvenirs. En 1997-1998, des millions de Thaïlandais avaient du puiser dans leur épargne, et se rendre dans les officines spécialisées pour négocier au meilleur prix leur épargne sous forme de bijoux en or.

L’agence Reuters a récemment publié une dépêche sur ce phénomène, provoqué par l’affaissement de l’économie due à l’épidémie de Covid 19. Plusieurs médias thaïlandais relatent aussi ces ventes d’or, dopées par la hausse du cours du précieux métal.

Les Thaïlandais, à court d’argent, s’empressent de vendre  leur or, profitant de la flambée du prix du métal précieux, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus entraîne l’économie dans une récession, avec des millions de pertes d’emplois.

Les Thaïlandais affluent pour vendre de l’or car la demande de liquidités augmente après la fermeture partielle provoquée par l’épidémie de coronavirus (COVID-19) qui a frappé l’économie locale à Bangkok, en Thaïlande.

De nombreux Thaïlandais conservent quelques économies en or et, en période de difficultés, profitent de la récente hausse du prix de référence mondial, qui est passé à 1 722 dollars l’once, soit son plus haut niveau en sept ans. En baht thaïlandais, les prix ont atteint un sommet historique cette semaine.

Ne pas vendre tout de suite

Le prix de l’or au comptant en baht thaïlandais a augmenté de plus de 24 % jusqu’à présent en 2020, contre une hausse de 13 % en dollars américains.

“En plus de 60 ans d’activité, c’est la première fois que je vois des gens vendre beaucoup d’or”, a déclaré Jitti Tangsithpakdi, présidente de l’association des négociants en or.

“Je vous conseille de ne pas vendre votre or tout de suite, car l’épidémie de COVID-19 ne sera pas terminée de sitôt et le prix de l’or pourrait encore atteindre de nouveaux sommets”, a-t-il déclaré.

La banque centrale s’attend à ce que l’économie se contracte de 5,3 % cette année, la pire contraction depuis 1998, lors de la crise financière asiatique.

Gavroche-thailande.com – 26 avril 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer