Infos Thailande

Les bars et clubs de Thaïlande pourront rouvrir prochainement, mais avec une liste de 22 exigences

Les propriétaires ne savent pas si ils doivent rire ou pleurer, ils pourront rouvrir bientôt, mais, le CCSA a établi une liste de 22 exigences qu’ils devront faire respecter.

Il n’est pas surprenant que les propriétaires et les représentants soient mécontents de la longue liste d’exigences imposées aux salles qui rouvriront en vertu des nouvelles directives de la phase 5.

La liste des règles sera soumise au Centre d’administration de la situation Covid-19 ce vendredi.

Parmi les entreprises qui doivent rouvrir en Thaïlande, l’industrie du divertissement comprend les pubs, les karaokés, les salons de massage et d’autres types de lieux de divertissement pour adultes.

Fermés depuis mars, ces lieux sont impatients d’ouvrir en juillet.

Voici quelques-unes des principales restrictions, parmi la longue liste…

  • Limiter le nombre de clients.
  • Vérifier la température corporelle des clients et leur fournir un désinfectant pour les mains
  • Groupes de personnes assises ensemble – maximum 5 et ils devront s’asseoir à 1 mètre les uns des autres.
  • Au moins 2 mètres entre les tables, ou installer des barrières
  • Pas de chant ni de danse.
  • Boissons dans des verres uniquement, pas dans des bouteilles.
  • Le personnel doit porter des masques et des écrans faciaux.
  • Pas de “rassemblement”, de “cris” ou d'”errance”.
  • Les musiciens et les interprètes doivent porter des masques de protection.
  • Pas de concours ni d’activités de groupe, y compris le billard et les fléchettes
  • Assurer la distanciation sociale dans les zones fumeurs
  • Interdire aux “présentateurs de produits” de s’asseoir avec les invités (comme les hôtesses qui travaillent pour les marques de bière).

La semaine dernière, les musiciens et les artistes du pays ont supplié le gouvernement de leur permettre de reprendre le travail.

Ils ont dit aux fonctionnaires qu’ils se trouvaient dans une situation financière très difficile.

Les opérateurs affirment que la limitation des clients à cinq par groupe pourrait les empêcher de venir et se plaignent que les règles applicables aux lieux de divertissement sont plus strictes que celles imposées aux restaurants et aux équipes de tournage.

Mais, désireux de rouvrir leurs portes, les opérateurs admettent qu’ils n’auront pas d’autre choix que de se conformer aux nouvelles règles.

En attendant, ils demandent instamment au CCSA de reconsidérer la liste draconienne des restrictions et d’envisager un assouplissement des règles, soit avant le début de la phase 5, soit quelques semaines après.

Il ne fait aucun doute que l’industrie du divertissement du pays mettra du temps à se rétablir.

Dans les villes thaïlandaises, les habitants vont probablement s’en remettre et reprendre confiance dans les réunions sociales.

Mais pour les lieux touristiques, beaucoup d’anciennes entreprises vont tout simplement faire faillite car le gouvernement retarde l’ouverture des frontières aux touristes internationaux.

Nombre d’entre elles ne rouvriront jamais.

Quelque 2 millions de personnes sont employées dans le secteur des loisirs et de la vie nocturne du pays.

Toutelathailande.fr – 23 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer