Infos Laos

Fin du percement du deuxième tunnel le plus long du chemin de fer Chine-Laos

Le 21 juin, la société China Railway Guangzhou Engineering Group (CRECGZ) a terminé le percement du tunnel de Ban Nakok, le deuxième plus long du parcours du chemin de fer Chine-Laos.

Long de 9 296 mètres, le tunnel de Ban Nakok, situé dans la province d’Oudomxay (nord du Laos), à quelque 400 km au nord de la capitale laotienne Vientiane, a fait face à des conditions géologiques difficiles qui ont fait de sa construction un goulot d’étranglement majeur du chemin de fer. Il a ainsi notamment traversé quatre zones de faille et une situation géologique complexe, qui ont posé d’énormes difficultés à la construction et à la maîtrise de la sécurité.

Depuis le début de sa construction en mai 2017, le département des projets de CRECGZ a activement mis en œuvre des innovations scientifiques et technologiques pour surmonter les difficultés, et a appliqué des résultats de recherche scientifique tels que les « technologies clés pour la construction de tunnels de roche tendre dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-est » pour accélérer efficacement la construction.

De même, depuis le début de cette année, pour surmonter l’impact de la pandémie de COVID-19, le département des projets de CRECGZ a simultanément mené des actions de précaution épidémiologique et les travaux de construction, notamment en tirant pleinement parti des avantages de la localisation, en achetant de grandes quantités de matériaux de construction locaux comme le sable, gravier et ciment et en recrutant davantage de travailleurs locaux pour promouvoir la coopération avec les localités.

Le chemin de fer Chine-Laos est un projet de connexion stratégique entre l’initiative chinoise « La Ceinture et la Route » et la stratégie du Laos visant à se transformer d’un pays enclavé en un pôle terrestre.

La ligne de chemin de fer de 414 km reliera le poste frontière de Boten (nord du Laos), à la frontière de la Chine, à Vientiane à une vitesse de 160 km/h. Le chemin de fer électrifié, destiné à transporter des passagers et des marchandises, est construit avec la pleine application des normes de gestion et techniques chinoises.

Le projet a commencé en décembre 2016 et devrait être achevé et ouvert à la circulation en décembre 2021.

China Internet Information Center – 22 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer