Infos Thailande

Thaïlande : démission du ministre du Travail, sixième membre du gouvernement à quitter son poste en moins d’une semaine

Le ministre thaïlandais du Travail, Chatumongol Sonakul, a annoncé lundi (20 juillet) qu’il avait démissionné de son poste. Il devient ainsi le sixième membre du gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha à quitter ses fonctions depuis la fin de la semaine dernière.

Cette défection augure un important remaniement au sein du pouvoir en Thaïlande, pays qui apparaît désormais l’économie la plus malmenée d’Asie du Sud-Est. L’appareil politique cherche à présent à remettre le Royaume sur la voie d’une reprise, face aux conséquences mondiales de la crise du coronavirus Covid-19.

M. Chatumongol, ancien gouverneur de la Banque de Thaïlande, a confirmé à l’agence de presse Reuters qu’il avait démissionné. Il n’a néanmoins fourni aucune motivation ni aucun commentaire supplémentaire quant à son départ.

Le mois dernier, il avait déjà quitté la tête de son parti politique, l’Action Coalition for Thailand, l’un des vingt alliés actuels du gouvernement Prayut. Il était le seul représentant de sa formation au sein de l’exécutif.

Un peu plus tôt lundi, le ministre d’État au Bureau du Cabinet, Tewan Liptapanlop, avait lui aussi démissionné.

Ces départs succèdent à ceux d’Uttama Savanayana, ministre des Finances, de Somkid Jatusripitak, vice-Premier ministre, de Sontirat Sontijirawong, ministre de l’Énergie, et de Suwit Mesinsee, ministre de l’Enseignement supérieur, des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation, jeudi dernier.

Par Jira – Siam Actu – 21 juillet 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer