Infos Birmanie

Aung San Suu Kyi confirme briguer un deuxième mandat

La dirigeante birmane, Aung San Suu Kyi, a confirmé formellement mardi son intention d’être candidate à un deuxième mandat lors de l’élection prévue en novembre, un scrutin considéré comme un test grandeur nature des efforts de démocratisation du pays.

Après des décennies de régime militaire, Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix en 1991, a été élue triomphalement au poste de conseillère pour l’Etat en 2016 mais a dû partager ses pouvoirs avec l’armée.

Sa réputation en dehors des frontières birmanes a depuis été entachée par la politique birmane envers la minorité musulmane des Rohingya mais elle reste populaire auprès de ses concitoyens.

La campagne de répression des Rohingya lancée en 2017 par l’armée a poussé plus de 730.000 membres de cette minorité à se réfugier au Bangladesh. Des enquêtes des Nations unies ont conclu que cette campagne avait été lancée avec “une intention génocidaire”.

En janvier, la dirigeante birmane a reconnu que des crimes de guerre avaient été commis mais elle a rejeté les accusations de génocide.

Mardi, lors du dépôt de la demande d’homologation de sa candidature, Aung San Suu Kyi, 75 ans, a été applaudie par une cinquantaine de partisans réunis dans la banlieue de Rangoun, l’ancienne capitale du pays.

Plusieurs d’entre eux portaient un masque rouge, signe de leur soutien à son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (NLD).

Le Parti d’union pour la solidarité et le développement (USDP), dominé par l’armée et des hauts fonctionnaires en retraite, sera le principal rival de la NLD en novembre.

Par Shoon Naing – Reuters – 4 août 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer