Infos Thailande

Entre le chef de l’armée Apirat Kongsompong et l’avocat Anon Mampa, la guerre est déclarée

L’arrestation, vendredi 7 aout, de l’avocat et activiste pro-démocratie Anon Mampa est, selon les observateurs, une conséquence directe de l’avertissement que lui avait adressé trois jours auparavant le chef de l’armée, le général Apirat Kongsompong. Ce dernier avait fustigé les personnes qui «critiquent sans cesse leur propre pays, affirmant qu’il s’agissait d’une “maladie incurable”.

Apirat avait annoncé la couleur cette semaine devant les cadets de l’Académie royale militaire de Chulachomklao, leur disant qu’ils ne devaient pas avoir peur des “haineux de la nation”, un terme fréquemment utilisé par les personnalités pro-établissement pour décrire les militants pro-démocratie. Or quelques jours après, l’arrestation de l’avocat des droits de l’homme Anon Mampa est intervenue…

“Le virus peut être guéri, mais ce qui est incurable, c’est la maladie de la haine de la nation”, a déclaré Apirat. “Ceux qui haïssent leur propre pays ne sont pas guérissables parce qu’ils continuent à se moquer de leur propre pays.”

“Maladie de la haine de la nation”

Le général a également refusé de répondre à la question d’un journaliste sur la manière de guérir la “maladie de la haine de la nation”, bien qu’il ait dit aux cadets qu’elle pouvait être évitée en cultivant un esprit patriotique dès leur enfance.

“Il est difficile de trouver un vaccin contre cette maladie”, a déclaré M. Apirat. “Nous devons apprendre aux enfants à aimer leur nation et à vivre en harmonie. Ils ne peuvent pas simplement haïr leur nation”.

Bien qu’Apirat n’ait nommé personne en particulier, la remarque est survenue deux jours après une manifestation pro-démocratie au Monument de la Démocratie dans laquelle les activistes demandaient des mesures pour réduire l’influence et le pouvoir de la monarchie.

L’un des militants de la manifestation de lundi 3 août était Arnon Nampha, qui a ensuite décrit Apirat comme “manquant de maturité” pour avoir inventé de nouveaux discours visant à rabaisser les citoyens.

Gavroche-thailande.com – 9 août 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer