Infos Thailande

La Chine envisage une implantation militaire en Thaïlande

La Chine cherche à établir un réseau logistique militaire qui pourrait couvrir une grande partie de l’océan Indien, y compris la Thaïlande, selon un rapport américain.

La Chine cherche à établir un réseau logistique militaire qui pourrait couvrir une grande partie de l’océan Indien, y compris la Thaïlande, selon un rapport du département américain de la Défense au Congrès sur la puissance militaire chinoise.

La Chine a “probablement considéré” le Myanmar, la Thaïlande, Singapour, l’Indonésie, le Pakistan, le Sri Lanka et d’autres pays d’Afrique et d’Asie centrale comme des emplacements pour des installations logistiques militaires, selon le document de 200 pages “Développements militaires et sécuritaires impliquant la République populaire de Chine 2020. “

Les États-Unis estiment également que le Cambodge a signé un accord secret avec Pékin pour permettre aux forces armées chinoises d’utiliser l’une de ses bases navales – une information que les deux pays asiatiques ont publiquement démenti, selon le rapport.

C’est la première fois qu’une telle observation apparaît dans le rapport, a déclaré Zack Cooper, chercheur au think tank American Enterprise Institute basé à Washington, lors d’un webinaire de l’AEI.

Le nouveau rapport met l’accent sur “le désir de la Chine d’agir au niveau mondial”, a déclaré l’ancien membre du personnel du Pentagone Cooper.

Washington surveille les ambitions de Pékin dans l’océan Indien depuis que la Chine a ouvert sa toute première base permanente à l’étranger en 2017 à Djibouti, dans la corne de l’Afrique.

Le site de Djibouti est à ce jour la seule base militaire chinoise à l’étranger. Pékin le caractérise comme une base de soutien à des fins telles que l’aide humanitaire et les missions d’escorte.

La présence de l’armée chinoise à Djibouti donne à Pékin “la capacité de soutenir une réponse militaire aux contingences affectant les investissements et les infrastructures de la Chine dans la région” et les quelque 1 million de citoyens chinois en Afrique et les 500 000 au Moyen-Orient, selon le rapport du Pentagone.

China has considered Myanmar, Thailand, Singapore, Indonesia, Pakistan and Sri Lanka as possible locations for military logistics facilities.
This marks the first time that such an observation has appeared in the report, a former Pentagon staffer said.https://t.co/nheyBKySBp— Nikkei Asian Review (@NAR) September 1, 2020

La Chine a répété à plusieurs reprises qu’elle “ne recherchera jamais l’hégémonie ou l’expansionnisme”, citant une “tradition” culturelle et historique pacifique.

La Thaïlande a également prévu d’acheter trois sous-marins chinois dans les prochaines années, dont un est déjà en cours de construction.

Mais les milliards de bahts dépensés par les militaires thaïlandais pour l’achat de sous-marins chinois passent mal alors que le pays affronte une crise grave crise économique.

Thailande-fr.com – 2 Septembre 2020


Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer