Infos Thailande

Les sous marins chinois ne sont pas encore prêts à plonger sous les couleurs siamoises

Print Friendly, PDF & Email

La Marine royale thaïlandaise devrait prendre une décision sur l’accord relatif aux sous-marins chinois d’ici la fin du mois. 

Le commandant en chef, l’amiral Somprasong Nilsamai, a déclaré vendredi 8 avril que la marine s’entretiendra avec le fabricant China Shipbuilding & Offshore International Co (CSOC) à la fin du mois. La production du sous-marin S26T de classe Yuan s’est arrêtée début mars lorsque l’Allemagne a bloqué l’exportation du moteur diesel MTU396 vers la Chine.

L’amiral a également choisi de ne pas confirmer si la marine allait annuler le contrat, conformément à la déclaration antérieure du Premier ministre Prayut Chan-o-cha. Prayut avait déclaré à la presse que le contrat devrait être annulé si le moteur n’est pas le même que celui spécifié dans l’accord.

La Marine a signé un accord de 13,5 milliards de bahts en 2017 avec CSOC pour l’achat d’un sous-marin S26T équipé de moteurs diesel MTU396 de la société allemande Motor and Turbine Union Company.

Cependant, l’Allemagne a bloqué l’exportation conformément à un embargo sur les armes de l’Union européenne imposé à la Chine après le massacre de la place Tiananmen en 1989.

Gavroche-thailande.com – 9 avril 2022

Les sous marins chinois ne sont pas encore prêts à plonger sous les couleurs siamoises
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer