Infos Viêt Nam

Le paiement mobile promis à un bel avenir

Le mobile est annoncé comme le moyen de paiement de demain. Avec un taux d’équipement en smartphones de près de 44,5%, soit 43,7 millions d’habitants, le paiement sur mobile au Vietnam est promis à un bel avenir.

Le paiement mobile séduit de plus en plus de Vietnamiens pour régler les petits achats du quotidien. Selon un rapport de Vietnam Digital Advertising 2019, le Vietnam est l’un des 15 pays ayant le plus grand nombre d’utilisateurs de smartphones du monde avec 43,7 millions de personnes, soit 44,9% de la population nationale. Le paiement sur mobile au Vietnam constitue donc un des enjeux commerciaux majeurs des prochaines années.

D’après un rapport de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), le pays compte actuellement 70 établissements de crédit, sans compter les intermédiaires de paiement tels que portefeuilles électroniques, services de paiement via Internet et sur mobile. La valeur des transactions financières via Internet a atteint plus de 7 millions de milliards de dôngs, et par téléphone portable 300.000 milliards. Le Vietnam recense environ 30 millions de transactions en ligne par jour, selon les statistiques de VisaNet, réseau de traitement de Visa, le leader mondial des paiements numériques.

Pham Tiên Dung, directeur du Département des paiements de la Banque d’État du Vietnam (BEV), remarque que si le taux de paiements électroniques et mobiles est en augmentation constante, les espèces sont toujours principalement utilisées dans les petites transactions. Ainsi, “le gouvernement tient à promouvoir les paiements sans numéraire, qui permettront de réduire les activités économiques clandestines, d’élargir la possibilité des habitants d’accéder aux services financiers bancaires. Les consommateurs bénéficieront donc d’une économie de temps et de coût ainsi que d’une sécurité renforcée. Les vendeurs ou fournisseurs minimiseront également les risques de stockage, d’expédition et de traitement des espèces”, analyse-t-il.

Une croissance de 400% d’ici 2025

Les paiements mobiles (aussi connus sous les noms d’argent mobile, transfert d’argent mobile, et portefeuille ou porte-monnaie mobile) sont toutes les transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées soit sur une carte bancaire, soit sur la facture opérateur, soit sur un porte-monnaie électronique. Au lieu de payer par carte de crédit ou bien en argent comptant, un consommateur peut utiliser un téléphone mobile ou un téléphone intelligent pour se procurer des biens et des services.

Au Vietnam, le développement rapide de l’e-commerce a entraîné celui du portefeuille électronique, appelé aussi “e-wallet”, et des cartes bancaires. Le portefeuille électronique est un système web dédié, une application mobile qui vous permet de régler vos achats en ligne. Il stocke vos données personnelles (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone) et vos données bancaires (numéro de carte bancaire, date d’expiration, cryptogramme visuel) au même endroit.

Selon le rapport “Fintech et banque numérique 2025 en Asie-Pacifique”, récemment publié par Backbase et IDC, le nombre de transactions mobiles au Vietnam devrait bondir de 400% d’ici 2025. Avec la technologie financière (Fintech), les banques commerciales se montrent également dynamiques dans cette tendance aux transactions mobiles.

Riddhi Dutta, directeur de Backbase en Asie-Pacifique, observe que le secteur bancaire vietnamien a élaboré un plan d’action pour sa stratégie de développement jusqu’en 2025. L’objectif est de promouvoir le développement du paiement sans numéraire et de divers types de services bancaires adaptés aux populations des zones rurales et isolées qui ont peu ou pas accès aux services bancaires. Riddhi Dutta note que les banques vietnamiennes investis-sent dans les plateformes numériques afin de soutenir leur croissance. Il salue la performance de la BEV dans le développement des sociétés de technologie financière, dont le nombre est passé de 40 à 150 ces quatre dernières années.

Une nouvelle donne pour l’inclusion financière

Fin 2018, le monde comptait 90 pays acceptant l’argent mobile (mobile money), avec près de 900 millions d’utilisateurs et 1,3 milliard d’USD de transactions par jour, affichant une  croissance annuelle de 20%, chiffre qui s’élevait à 31% en Asie. Dans de nombreux pays, le nombre d’utilisateurs représentait plus de 50% de leur population. “Il n’y a aucune raison pour que le Vietnam ne puisse pas l’adopter”, renchérit le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hùng.

À son avis, bien que l’on parle beaucoup de commerce électronique, d’entrepreneuriat et d’innovation, on a oublié de mentionner que l’un des fondements les plus importants pour les promouvoir est la plate-forme de paiement. Au Vietnam, le nombre de personnes utilisant des cartes de crédit reste faible, 99% des transactions d’une valeur unitaire de moins de 100.000 dôngs s’effectuant en liquide. L’argent mobile constituera donc une solution énergique pour promouvoir le paiement sans numéraire, indique-t-il.

En 2023, il est prévu que le marché mondial pour tous les types de paiements mobiles devrait dépasser 4.574 milliards d’USD et que ce système de paiement mobile croître de 33,3%. L’Asie-Pacifique a généré le plus de revenus dans ce marché grâce à l’augmentation du nombre de jeunes, qui ont une plus grande présence sur les médias sociaux et sont ouverts à l’e-commerce.

Actuellement, environ 40% des Vietnamiens ont accès aux services financiers, surtout dans les grandes villes. Le nombre de portefeuilles électroniques connectés à des comptes bancaires dépasse 4 millions. Selon la BEV, la valeur moyenne des transactions est d’environ 1,7 million de dôngs/mois. C’est une évidence : le paiement mobile est l’avenir des transactions du quotidien. S’il est déjà massivement utilisé à l’étranger, son usage progresse au Vietnam. La méfiance vis-à-vis de la sécurité s’estompe peu à peu, les acteurs du mobile proposant aujourd’hui des applications matures et le marché s’homogénéisant. Cela s’inscrit pleinement dans la tendance de dématérialisation via les objets connectés. Un marché qui se porte bien.            

Par Thê Linh – Le Courrier du Vietnam – 6 Septembre 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer