Infos Thailande

Réouverture de la Thaïlande : les voyageurs doivent se mettre en quarantaine dans leur pays d’origine

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande a dévoilé le plan de réouverture du pays aux visiteurs étrangers et il est maintenant demandé aux candidats de se mettre en auto-quarantaine dans leur pays d’origine.

D’une part, le gouvernement thaïlandais dévoile son grand “plan” pour un visa touristique spécial, permettant des séjours minimum de 90 jours, extensible à 270 jours (9 mois).

D’autre part, il a établi une liste de restrictions qui, dans le meilleur des cas, limiteront sévèrement tout retour à un tourisme “normal” dans le pays.

Outre la quarantaine locale de 14 jours à leur arrivée, à leurs frais, il y a aussi une longue liste de documents à soumettre avant de pouvoir se rendre en Thaïlande.

Il y a aussi la limitation des voyages aux seuls vols affrétés ou aux jets privés.

Une fois la quarantaine levée, les touristes ont peu de choix pour l’instant : les sites touristiques habituels de Pattaya, Phuket, Chiang Mai et Koh Samui sont pour la plupart désertés et la plupart des entreprises liées au tourisme sont fermées – un véritable dilemme pour les responsables du tourisme.

Aujourd’hui, selon un rapport du Bangkok Post, le Dr Chakrarat Pittayawonganon, directeur du département de contrôle des maladies (DDC), affirme que les touristes étrangers devront présenter la preuve d’un test Covid-19 négatif au plus tard 72 heures avant leur départ.

En outre… “ils doivent également avoir été mis en quarantaine dans leur pays d’origine, avoir une assurance maladie pour les voyages internationaux et avoir un montant minimum spécifié sur leur compte bancaire”.

Il a ajouté qu’ils devront également avoir un dossier indiquant qu’ils “ne se sont pas rendus dans des endroits bondés avant leur départ”.

Et pendant leur quarantaine nationale, ces “visiteurs doivent avoir été testés deux fois pour le Covid-19 au début et à la fin du processus”.

Le département du contrôle des maladies a également déclaré, de manière générale, qu’il n’autorisera que les personnes provenant de pays “à faible risque” à entrer en Thaïlande en premier, sans préciser ou fournir une liste de ces pays.

Le département affirme qu’il dispense également une formation spécifique au grand public et aux fonctionnaires “dont le travail les met en contact avec des voyageurs étrangers”.

Entre-temps, le ministère de la santé publique a révélé que 2 270 touristes étrangers, originaires de Chine, du Myanmar, du Japon et du Koweït, prévoient déjà de se rendre en Thaïlande en vertu des dispositions du nouveau visa touristique spécial.

Le 15 septembre, le cabinet thaïlandais a accepté d’autoriser l’entrée des touristes étrangers qui acceptent la quarantaine obligatoire de 14 jours avec un séjour minimum de 90 jours, prolongeable deux fois jusqu’à un maximum de 270 jours.

Le nouveau visa très restrictif, bien qu’il constitue au moins un début, n’a pas été bien accueilli.

Toutelathailande.fr avec bangkokpost.com & thethaiger.com – 19 septembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer