Infos Thailande

La Thaïlande autorise une entrée sans visa de 45 jours pour 56 pays

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande autorise depuis jeudi l’entrée sans visa sur son territoire pour une période de 45 jours aux ressortissants de 56 pays. La quatorzaine en hôtel reste toutefois obligatoire.

La Thaïlande a assoupli jeudi les restrictions de voyage pour les ressortissants de 56 pays afin de relancer le secteur du tourisme dévasté par les mesures sanitaires en place depuis plus de huit mois. 

Les ressortissants de 56 pays dont la France, la Belgique ou encore la Suisse pourront désormais entrer dans le royaume sans visa pour une période qui a été étendue à 45 jours -contre 30 auparavant- pour inclure la quarantaine de deux semaines en hôtel qui reste obligatoire à l’arrivée. Les candidats au voyage doivent également toujours fournir un certificat d’entrée (COE) attestant qu’ils n’ont pas le Covid-19 signé 72 heures avant le départ et avoir une place dans un hôtel de quarantaine, a rappelé Taweesin Wisanuyothin, porte-parole de la cellule de gestion de la situation du Covid-19 (CCSA). Lors de la quarantaine, trois tests Covid-19 seront requis, a-t-il ajouté.

Ces assouplissements interviennent alors que l’économie thaïlandaise très dépendante du tourisme international peine à se contenter du tourisme domestique et des quelques centaines de titulaires du fameux visa spécial long séjour pour compenser les recettes des quelque 40 millions de visiteurs annuels habituels.

Le gouvernement thaïlandais avait mis en place en septembre un visa touristique spécial (STV) de 90 jours pouvant s’étendre jusqu’à 270 jours, espérant attirer des visiteurs haut de gamme pour des longs séjours afin de limiter les flux de personnes. Cependant, les STV n’étaient jusqu’à la semaine dernière disponibles que pour les personnes originaires de quelques pays jugés à faible risque. Depuis le 9 décembre, le visa STV est ouvert à tous les touristes, quelle que soit la situation Covid-19 de leur pays. 

Cette semaine, les autorités ont mis en suspens un important programme de subventions aux vacances destiné à promouvoir le tourisme domestique après avoir détecté des signes de fraude massive, entrainant le report de nombreuses réservations d’hôtels.

Les voyageurs des pays qui ne sont pas dans la liste des 56 pays annoncée jeudi peuvent toujours demander le visa touristique spécial de 90 jours, lequel nécessite lui aussi un certificat d’entrée et une quatorzaine.

La Thaïlande, qui a pourtant accueilli pendant deux mois après l’apparition des premiers cas de Covid-19 des millions de touristes dont plusieurs dizaines de milliers venant de l’épicentre de l’épidémie, a été relativement épargnée par l’épidémie. Le royaume a signalé jusqu’ici seulement 4.281 cas d’infection et déploré 60 morts du coronavirus -un chiffre équivalent au nombre de morts sur les routes en une seule journée- mais les dégâts économiques et sociaux sont sans précédent.

“Nous avons confiance dans le système de santé publique thaïlandais, avant cela, nous n’étions pas sûrs, mais maintenant nous sommes confiants dans le système”, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Tanee Sangra.

Sur la période janvier-octobre, le nombre de visiteurs étrangers a chuté de 79,5%, les vols commerciaux vers la Thaïlande ayant été interrompus en avril.

Le royaume, qui avait accueilli 39,8 millions de touristes en 2019 -dont les recettes pesaient 11,4% du PIB- devrait voir ce chiffre tomber à 6,7 millions cette année, estime le gouvernement.

Yuthasak Supasorn estime que les arrivées internationales pourraient être de l’ordre de 8 millions en 2021, un chiffre encore trop optimiste selon le gouverneur de la banque centrale thaïlandaise, Sethaput Suthiwartnarueput qui estime que “nous ne verrons probablement pas ce nombre.”

Au début du mois, le ministre des Finances, Arkhom Termpittayapaisith, a déclaré que la Thaïlande pourrait devoir attendre jusqu’en 2024 pour voir le nombre de touristes étrangers revenir à son niveau d’avant le Covid-19, soit 40 millions de visiteurs annuels.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 18 Décembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer