Infos Thailande

La Thaïlande passe du “Voyageons ensemble” au “Restez chez vous”

Print Friendly, PDF & Email

Alors que des Thaïlandais reportent leurs voyages dans le cadre du programme “voyageons ensemble”, le gouvernement demande aux gens de rester chez eux. 

Mardi, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a exhorté les gens à rester chez eux pendant les vacances du Nouvel An, à la lumière de la récente recrudescence de l’épidémie de Covid-19.

Le nombre de nouveaux cas continuant à augmenter dans plusieurs provinces, dont Bangkok, le Premier ministre a déclaré que les gens ne devraient voyager que si c’est absolument nécessaire.

“Nous devrons peut-être célébrer le Nouvel An chez nous cette année et avec un nombre limité de personnes”, a-t-il déclaré sur sa page Facebook officielle.

Le Premier ministre a exhorté les gens à ne pas paniquer ni à être trop complaisants, mais a déclaré qu’il fallait éviter les déplacements inutiles et les visites dans des endroits bondés.

Il a également souligné que les gens devraient tenir compte des conseils des autorités sanitaires sur les mesures de prévention du Covid-19 et suivre les mises à jour affichées par le Centre pour l’administration de la situation du Covid-19 (CCSA).

Tout en reconnaissant que les voyages inter-provinciaux n’ont pas été interdits, le Premier ministre a souligné que chaque province a ses propres protocoles spécifiques de contrôle du Covid-19, qui peuvent inclure des mesures de dépistage strictes qui pourraient être frustrantes pour les visiteurs.

Il a également exhorté chacun à scanner le code QR de Thai Chana pour s’enregistrer chaque fois qu’il visite un lieu public, une mesure développée par le gouvernement pour suivre les personnes suspectées d’avoir été en contact avec des cas confirmés de Covid-19.

Sur ce sujet, le Général Prayut n’a pas voulu confirmer ou écarter la possibilité que le pays tout entier ait besoin d’un nouveau verrouillage national après les prochaines vacances.

Il a déclaré que cette décision dépendrait en grande partie de l’évolution de la situation, mais a ajouté qu’il pensait personnellement qu’il était peu probable que la situation devienne si grave qu’un nouveau verrouillage national soit nécessaire.

Le porte-parole du CCSA, Taweesilp Visanuyothin, a parlé des différentes mesures de contrôle du Covid-19 dans le pays et a déclaré qu’elles dépendaient de la gravité de la situation dans chaque région.

A Samut Sakhon, par exemple, un couvre-feu a déjà été imposé, a-t-il dit, ajoutant qu’à partir de mardi 45 provinces avaient enregistré de nouveaux cas de Covid-19.

Les festivités du Nouvel An ont été interdites dans les provinces les plus à risque de Samut Sakhon et Rayong.

Un comité chargé de superviser les opérations d’urgence médicale mardi a averti les gens de ne pas voyager ce week-end et de fêter le Nouvel An plutôt chez eux.

Kiatiphum Wongrajit, secrétaire permanent du ministère de la santé publique qui présidait la réunion, a déclaré que la réunion de quatre heures avait décidé qu’aucune fête du Nouvel An ne pouvait être organisée à Samut Sakhon et Rayong.

Des manifestations pourraient être organisées dans des zones à faible risque, mais seulement à petite échelle.

Les événements de plus de 100 participants doivent obtenir l’approbation préalable de leur autorité locale.

Le Dr Taweesilp a déclaré qu’une évaluation supplémentaire du respect des mesures de confinement par la population serait effectuée.

Les règles pourraient être assouplies si la conformité est élevée ou renforcées si les conseils ne sont pas suivis.

Le vice-premier ministre Wissanu Krea-ngam a déclaré que la prochaine évaluation serait probablement effectuée les 3 et 4 janvier.

Le nombre de nouveaux cas confirmés de Covid-19 a continué d’augmenter mardi, Bangkok devenant une autre province où le nombre cumulé d’infections a dépassé les 100 cas.

À Rayong, le nombre de nouvelles infections est passé à 148, avec 56 nouveaux cas enregistrés en une journée, ce qui a conduit à imposer des mesures de contrôle maximales à cinq des sept districts : Muang, Ban Chang, Klaeng, Ban Khai et Nikhom Phatthana.

La plupart des lieux de divertissement dans ces districts ont été fermés et la vente d’alcool interdite, seuls les supermarchés et les stands de plats à emporter étant autorisés à rester ouverts, a déclaré une source bien informée.

Changements pour le programme “Nous voyageons ensemble”

Les touristes thaïlandais qui font des réservations d’hôtel dans le cadre du programme d’incitation au voyage intérieur “Nous voyageons ensemble” pourront reporter ou annuler leurs réservations s’ils ont des problèmes de santé suite à la nouvelle vague d’infections locales à Covid-19.

Le ministre des finances, Arkhom Termpittayapaisith, a déclaré qu’une collaboration était en cours avec le ministère du tourisme et des sports pour permettre le report ou l’annulation des réservations en raison des préoccupations croissantes liées à l’épidémie.

Le ministère est en pourparlers avec les associations du tourisme et de l’hôtellerie afin de résoudre ce problème, a-t-il dit.

Le département du contrôleur général et la banque Krung Thai vont ajouter une fonctionnalité à l’application “Pao Tang”, qui est utilisée pour l’identification et le paiement dans le cadre du programme, afin de permettre aux touristes d’annuler ou de reporter leurs réservations.

Il a déclaré que les réservations d’hôtel pourraient être reportées de six mois, voire plus.

Dans le cadre du programme “Nous voyageons ensemble”, qui vise à accroître la demande des consommateurs pour relancer l’industrie du tourisme et les entreprises connexes, les participants ne paieront que 60 % du prix normal des chambres, le gouvernement étant responsable du reste.

La subvention était initialement plafonnée à 3 000 bahts par nuit pour un maximum de cinq nuits consécutives dans la première phase et elle est maintenant étendue à dix nuits.

Les touristes reçoivent également automatiquement un bon électronique pour d’autres dépenses d’une valeur de 600 bahts du vendredi au dimanche et de 900 bahts du lundi au jeudi.

Le gouvernement aide également à payer 40 % du prix des billets d’avion, jusqu’à un maximum de 3 000 bahts par personne – contre 1 000 bahts et 2 000 bahts dans les premiers mois du programme.

Tout en admettant que la résurgence des infections à Covid-19 affectera l’économie, en particulier les dépenses locales car on s’attend à des annulations de plans de voyage, M. Arkhom a déclaré que les fonds restants dans le cadre du décret de prêt de 1 billion de bahts, soit environ 700 milliards de bahts, sont suffisants pour faire face à l’impact de l’épidémie actuelle.

Le ministre des finances a également assuré que les investissements de partenariat public-privé en 2021 ne seront pas bloqués.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 30 décembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer