Infos Cambodge

Le Cambodge fait face à sa plus grande vague de contamination

Print Friendly, PDF & Email

Week-end très difficile pour le ministère de la Santé du Cambodge qui a vu le nombre de cas positifs exploser en enregistrant 84 nouveaux cas en trois jours, alors que l’on n’en comptait seulement que 484 depuis un an.

À l’origine, quatre Chinois qui « ont fait le mur » de l’hôtel Sokha pendant leur quarantaine pour rendre visite à des membres de leur communauté. Conséquence directe, presque tous les nouveaux cas sont chinois. Il n’est pas question ici pour nous de stigmatiser cette communauté. Rappelons-nous que les Français avaient eux même eu à subir une forme d’ostracisme lorqu’un un jeune irresponsable avait shunté sa quarantaine pour faire le tour des bars à Siem Reap en octobre dernier.

Même si nous sommes loin des 20 000 cas quotidiens enregistrés en France, cette vague est la plus importante à laquelle le pays n’a jamais eu à faire face. 

Des décisions énergiques mais mesurées

Elle a conduit le gouvernement à prendre des décisions énergiques mais plus mesurées que lors des épisodes communautaires précédents.

Le night-club N8 considéré à ce stade comme l’épicentre le plus probable de la récente épidémie est aussi maintaitenu fermé.

Une liste de 21 personnes recherchées en lien avec la contamination a circulé sur Internet.

Le ministère de l’Education a ordonné la fermeture de plusieurs écoles à Phnom Penh et dans la province de Kandal où un cas a été découvert.

Cette mesure tranche d’ailleurs avec les pratiques antérieures mises en place dans les deux cas de transmissions communautaires précédentes, où toutes les écoles, salles de sport du pays avaient été fermées.

Ce matin, le ministère du Tourisme a également annoncé la fermeture de tous les KTV et boîtes de nuit dans le pays. Mais pas les salons de massages.

Le site stopcovid.gov.kh

Nouveauté par rapport aux épisodes précédents : le site stopcovid.gov.kh

Nous sommes invités quand nous rentrons dans un lieu public à saisir son QR-Code sur notre téléphone portable. Version plus moderne et plus efficace que la liste nominative avec numéro de téléphone manuscrite, elle permettra de retrouver plus rapidement les cas contacts d’un éventuel foyer de contamination.

Lancée ce week-end, cette application se met en place.

S’il est une chose que cet épisode nous rappelle, c’est la rapidité avec laquelle le virus se propage quand il est laissé sans surveillance.

Nous avons pour l’instant bénéficié d’une situation extrêmement privilégiée sur le plan sanitaire, puisque le Cambodge ne compte à ce jour aucun décès dû à la Covid, et ce, sans que nous n’ayons jamais eu à subir de confinement généralisé.

Faisons en sorte que ça dure en respectant les gestes barrières et les protocoles sanitaires.

Par Raphaël Ferry – Lepetitjournal.com – 22 février 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer