Infos Cambodge

Cambodge : l’armée pour accélérer la vaccination

Print Friendly, PDF & Email

Le Cambodge met son armée à contribution afin d’accélérer sa campagne de vaccination contre le Covid-19. L’Etat major cambodgien a lancé ce samedi une vaste opération vaccinale visant un demi-million de personnes, habitant les quartiers les plus touchés de la capitale, Phnom Penh.

Le pays, qui a longtemps été relativement épargné par la pandémie, doit faire face à une augmentation exponentielle des contaminations. Passant notamment de 500 à la fin février à plus de 13 700 aujourd’hui, avec 96 décès.

L’Etat veut donc couper au plus vite la chaîne de contamination en accélérant sur la campagne de vaccination. Essentiellement dans les quartiers déclarés zone rouge et confinés de Phnom Penh. Ainsi, “471 573 personnes vont être inoculées avec les vaccins chinois Sinopharm et Sinovac au cours d’une campagne d’un mois”, selon les indications d’Eth Sarath, haut responsable militaire interrogé par Reuters.

Par ailleurs, un communiqué du ministère de la défense précise que le pays qui compte environ 16 millions d’habitants, avait reçu plus de 4 millions de doses de vaccin, dont 1,7 million de doses de Sinopharm offertes par la Chine. 

“À ce jour, plus de 1,3 million de Cambodgiens, y compris des étrangers, des diplomates et des travailleurs de la société civile au Cambodge, ont été vaccinés”, apprend-on. Ce matin déjà, des dizaines de personnes coordonnées par des militaires camouflés, faisaient la queue dans une école primaire de la capitale pour se faire inoculer le vaccin.

Par Klétus Situ – Agence Ecofin – 1er mai 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer