Infos Cambodge

Phnom Penh va voir disparaitre ses maisons flottantes

Print Friendly, PDF & Email

La municipalité de Phnom Penh a annoncé samedi 12 juin le démantèlement des “maisons flottantes” sur les rives du fleuve Tonle Sap, malgré les objections des résidents de longue date qui disent n’avoir nulle part où aller.

Pendant des générations, les maisons flottantes en bois de Phnom Penh ont été à la fois un moyen de subsistance et un mode de vie pour des familles d’origine vietnamienne pour la plupart, où l’on pratique la pisciculture et qui sont reliées entre elles par un réseau de ponts construits à la main et parsemés de poteaux et de petits bateaux coulés.

Or selon la municipalité de Phnom Penh, ces communautés sont des bidonvilles flottants qui constituent une horreur et un danger pour la santé, avec des sacs poubelles et des eaux usées brutes flottant à côté des bateaux-maisons.

Si Vutha, chef du bureau de gestion des terres du district de Prek Pnov, a supervisé le premier démantèlement vendredi.

“Il y a 316 maisons que nous devons évacuer aujourd’hui. Cela affecte vraiment la beauté de la ville, l’environnement. Vous vous asseyez sur un bateau, ça sent très mauvais”, a déclaré Si Vutha à Reuters.

Si Vutha a déclaré que les expulsions ont pour but de nettoyer la capitale avant que Phnom Penh n’accueille les Jeux d’Asie du Sud-Est de 2023, le stade nouvellement construit n’étant qu’à quelques kilomètres de là.

Gavroche-thailande.com – 13 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer