Infos Cambodge

Les ordures s’accumulent dans les rues de la capitale.

Print Friendly, PDF & Email

Un millier d’employés de l’entreprise de collecte des déchets Cintri sont en grève depuis quatre jours pour réclamer des avantages alors que la mairie examine le contrat exclusif de collecte des déchets de l’entreprise pour la capitale. 

Cette grève intervient après que les travailleurs de Cintri ont appris que la municipalité ne renouvellerait pas le contrat de leur entreprise.

Cintri détient un monopole de collecte des déchets dans la capitale depuis environ deux décennies, mais elle a perdu sa licence l’année dernière pour avoir manqué à ses obligations.

Le porte-parole de la mairie, Met Measpheakdey a déclaré que la municipalité de Phnom Penh avait précédemment décidé de ne pas poursuivre le contrat de Cintri parce qu’

La municipalité n’était pas satisfaite des performances de l’entreprise. A la place, le gouvernement municipal choisira trois autres sociétés qui se partageront les services de collecte à Phnom Penh.

Les revendications des salariés grévistes portent sur le paiement de l’ancienneté, l’indemnisation, le paiement des préavis, le dernier salaire et les congés annuels.

Le président de la Fédération des travailleurs du tourisme du Cambodge, Touch Kosal, qui a négocié avec la mairie de Phnom Penh et les responsables concernés hier au bureau de Cintri, a déclaré que la réunion à huis clos n’avait donné aucun résultat.

Les responsables de l’entreprise ont déclaré qu’ils ne paieraient pas les travailleurs parce que l’entreprise n’a pas d’argent.

“Pendant la transition, nous recherchons d’autres sociétés, nous utiliserons donc l’ancien mécanisme qui consiste à embaucher temporairement des travailleurs de Cintri”, a déclaré M. Measpheakdey. 

Il a ajouté que la mairie avait ordonné aux autorités du district de collecter les ordures pendant que les travailleurs de Cintri sont en grève, mais que les habitants de Phnom Penh devraient également faire leur part en gardant les ordures chez eux.

 “Nous devrions garder les ordures à la maison pour l’instant, et s’il vous plaît ne mettez pas les ordures dans la rue parce que si nous les mettons dans la rue, elles sentiront mauvais ».

Par Raphaël Ferry – Lepetitjournal.com – 6 octobre 2020

Les ordures s’accumulent dans les rues de la capitale.
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer