Infos Thailande

L’incendie de l’usine chimique de Samut Prakarn a de quoi inquiéter

Print Friendly, PDF & Email

L’explosion massive survenue dans une usine chimique de la banlieue de Bangkok tôt lundi 5 juillet a fait au moins un mort, des dizaines de blessés et des dizaines de maisons endommagées, tout en entraînant l’évacuation d’une vaste zone par crainte de fumées toxiques et de la possibilité de nouvelles dénotations.

La déflagration a été entendue à des kilomètres à la ronde et les images de surveillance d’une maison voisine ont capturé l’éclair lumineux et le boom, puis les dégâts causés par les ondes de choc à la maison et à celle d’à côté.

En fin d’après-midi, d’épais nuages de fumée noire continuaient de s’échapper du site et des hélicoptères ont tenté de s’approcher suffisamment pour y déverser des produits ignifuges, sans grand succès apparent dans un premier temps.

Selon les autorités, 62 personnes ont été blessées, dont 12 ont participé aux opérations de sauvetage et de lutte contre l’incendie, et un décès a été confirmé.

Produit dangereux

Le monomère de styrène, un produit chimique liquide dangereux utilisé dans la production d’assiettes, de tasses et d’autres produits en mousse jetables, peut produire des fumées toxiques lorsqu’il est enflammé. Les autorités ont fait sortir toutes les personnes de la zone, y compris les médecins et les patients de l’hôpital principal du quartier, où de nombreuses victimes ont été soignées, par crainte des fumées et de la possibilité d’autres explosions.

Le produit chimique lui-même émet également du gaz de styrène, une neurotoxine qui peut immobiliser les personnes dans les minutes qui suivent son inhalation et peut être mortelle à des concentrations élevées. L’année dernière, dans la ville indienne de Visakhapatnam, une fuite de gaz styrène provenant d’une usine chimique a tué 12 personnes et en a rendu plus de 1 000 malades.

Les autorités surveillent attentivement l’air dans la zone autour de l’incendie et Thalerngsak Petchsuwan, fonctionnaire du département de contrôle de la pollution, a exhorté toute personne restant dans les environs à fermer les portes et les fenêtres pour éviter d’inhaler les fumées.

Zone d’évacuation

Les autorités ont ordonné l’évacuation d’une zone de 10 kilomètres autour de la scène et des centres d’évacuation ont été mis en place dans une école et un bureau du gouvernement pour les personnes forcées de quitter leurs maisons en raison des dangers d’inhalation de fumée toxique

Les responsables de l’aéroport ont déclaré dans un communiqué qu’aucun vol n’avait été annulé mais qu’ils continuaient à surveiller la situation et étaient prêts à “mettre en place des plans d’urgence en cas de besoin”. Ils ont ajouté qu’ils ne feraient aucun compromis sur la sécurité.

Gavroche-thailande.com – 6 juillet 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer