Infos Viêt Nam

Le Vietnam s’excuse pour avoir incinéré la dépouille d’un Sud-Coréen sans le consentement de ses proches

Print Friendly, PDF & Email

Le Vietnam s’est excusé pour avoir récemment incinéré un résident sud-coréen sans le consentement de sa famille après son décès suite à une infection au Covid-19, a déclaré ce jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Le Sud-Coréen d’une cinquantaine d’années a été testé positif au Covid-19 à Ho Chi Minh Ville au début du mois et est décédé alors qu’il était soigné dans un hôpital. Les autorités vietnamiennes l’ont incinéré sans en avertir sa famille ou la mission diplomatique sud-coréenne, conformément aux règles de quarantaine locales.

«Par voie diplomatique, la partie vietnamienne a exprimé des regrets pour avoir incinéré le corps de notre ressortissant sans en informer la famille endeuillée ou notre ambassade et s’est engagée à éviter que cela ne se reproduise», a déclaré Choi Young-sam, porte-parole du ministère, lors d’un point de presse.

Les autorités de Ho Chi Minh Ville et le directeur de l’hôpital en question ont envoyé mardi des lettres de condoléances et d’excuses à la famille endeuillée, a précisé le porte-parole.

La dépouille de l’homme est arrivée par avion et a été remise à sa famille jeudi.

Agence de presse Yonhap – 22 juillet 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer