Infos Viêt Nam

Kamala Harris, une vice-présidente américaine très attendue par les vietnamiens

Print Friendly, PDF & Email

La vice-présidente américaine Kamala Harris se rendra bientôt au Vietnam, a confirmé le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc lors d’une visite du secrétaire américain à la défense.

M. Phuc a déclaré qu’il se réjouissait de la visite “prochaine” de Mme Harris lors de sa rencontre avec le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, au palais présidentiel, sans donner plus de détails.

Les responsables américains voyageant avec Austin n’ont pas confirmé la visite.

Austin, le premier membre du Cabinet de l’administration Biden à se rendre au Vietnam, est arrivé en plein milieu de la pandémie de COVID-19 et quelques jours seulement après que les États-Unis aient expédié 3 millions de doses du vaccin Moderna COVID-19 au Vietnam. Cette livraison porte à 5 millions le nombre total de vaccins que les États-Unis ont donnés à ce pays d’Asie du Sud-Est.

“Nous nous réjouissons de continuer à apporter notre aide de diverses manières… sans conditions”, a déclaré M. Austin à M. Phuc. “C’est ce que font les amis pour aider leurs amis en cas d’urgence”.

Il a également cherché à approfondir les liens avec Hanoï dans un contexte d’activité militaire chinoise accrue en mer de Chine méridionale.

“C’est une partie du monde où la Chine continue d’être très agressive dans l’espace, il était donc important que le secrétaire d’État vienne ici”, a déclaré jeudi à la presse le secrétaire de presse du Pentagone, John Kirby.

Hanoï exprime de plus en plus clairement son opposition aux revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale. Les navires chinois sont accusés de harceler les exploitants de pétrole et de gaz de la côte vietnamienne, entravant ainsi leur développement énergétique.

Garde côtes américains

Par le passé, les États-Unis ont fourni au Vietnam des garde-côtes pour l’aider à renforcer sa capacité à se défendre contre les agressions chinoises dans les eaux revendiquées par les deux pays.

Malgré les liens communistes entre la Chine et le Vietnam, Pékin est apparu comme un nouvel antagoniste de Hanoï, tandis que la relation entre les États-Unis et le Vietnam a prospéré, selon Murray Hiebert du Center for Strategic and International Studies.

Premier partenaire commercial du Vietnam

“Il est étonnant de voir le chemin parcouru par ces deux pays au cours des 40 dernières années environ. Les États-Unis sont le premier partenaire commercial du Vietnam. C’est un investisseur important, et ils ont des liens militaires parmi les plus étroits avec n’importe quel pays d’Asie du Sud-Est”, a déclaré Hiebert.

Cependant, les membres de l’administration Biden ont déclaré que les relations de Washington avec Hanoï resteraient limitées tant que Hanoï ne ferait pas de progrès sur les questions de droits de l’homme.

Gavroche-thailande.com – 7 août 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer