Infos Viêt Nam

COVID-19 : le Vietnam développe avec succès un médicament préclinique

Print Friendly, PDF & Email

Les chercheurs vietnamiens ont réussi à maîtriser une technologie de fabrication de médicaments contre le COVID-19 à base de plantes médicinales vietnamiennes, a annoncé à la presse mardi 10 août l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam.

Le médicament, baptisé Vipdervir, a été développé en laboratoire par l’Institut de biotechnologie relevant de l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam (VAST), la Compagnie par actions des produits pharmaceutiques Vinh Gia et la Compagnie chimico-pharmaceutique par actions du Vietnam.

Vipdervir a été conçu à partir de nombreuses plantes médicinales vietnamiennes contenant des éléments actifs biopharmaceutiques  précieux, a fait savoir le chef de l’Agence d’administration de la médecine traditionnelle du ministère de la Santé, Nguyên Thê Thinh.

Elles comprennent deux substances médicamenteuses galéniques principales, l’armoise annuelle (Artemisia annua) et la chirette verte (Andrographis paniculata), et certaines d’autres telles que l’herbe à poivre (Houttuynia cordata), la Scutellaire du Baïkal (Scutellaria baicalensis), le Sophora du Japon (Styphnolobium japonicum), le giroflier (Syzygium aromaticum) et la réglisse (Glycyrrhiza uralensis), a-t-il précisé.

Lors de la réunion de samedi 7 août, le Conseil national d’éthique en recherche biomédicale du ministère de la Santé a hautement apprécié les résultats de ces études précliniques et a approuvé le protocole de recherche clinique sur les patients atteints du Covid-19.

Ces études ont été publiées au lendemain de la conception réussie en laboratoire par l’Institut de chimie de la VAST d’une nouvelle méthode de synthétisation du favipiravir qui pourrait être un bon candidat pour le traitement du COVID-19 causé par le SARS-CoV-2.

Le favipiravir est un médicament antiviral analogue du remdesivir, un inhibiteur antiviral puissant de la réplication du SARS-CoV-2 dans les voies nasales et bronchiques humaines. Il est utilisé en Italie, au Japon, en Russie et dans un certain nombre d’autres pays.

Agence Vietnamienne d’Information – 10 août 2021

COVID-19 : le Vietnam développe avec succès un médicament préclinique
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer