Infos Viêt Nam

L’armée mobilisée à Hô Chi Minh-Ville pour faire respecter le confinement

Print Friendly, PDF & Email

Malgré des mesures de confinement imposées depuis des semaines dans la principale ville du pays, le variant Delta continue de se propager. L’armée est déployée dans les rues depuis le 23 août et les habitants ne doivent pas sortir de chez eux.

Les habitants de Hô Chi Minh-Ville sont entrés lundi dans une nouvelle période de restriction de circulation pour tenter de limiter la propagation du variant Delta. Ils sont appelés “à rester là où ils sont”. Une mesure, écrit Vietnam News Express, qui “isole les maisons des une des autres, les rues et les quartiers”. Le 20 août, Pham Duc Hai, directeur adjoint de l’autorité municipale chargée de la lutte contre le virus, avait lancé :

Nous vous demandons de rester là où vous êtes, ne sortez pas. Chaque maison, chaque entreprise, chaque usine doit devenir un fort face au virus.”

“Une analogie avec la guerre, remarque The Diplomat, au centre de la campagne gouvernementale contre le Covid.”

D’ailleurs, dès ce lundi 23 août, 35 000 membres des milices dépendant du ministère de la Défense et des milliers de soldats ont été mobilisés. Ils doivent contrôler le respect du confinement et “apporteront de la nourriture aux personnes en difficulté” signalées par les autorités locales, explique Vietnam New Express. Les soldats ont été vaccinés avant d’être déployés dans les rues de la ville et resteront présents au moins jusqu’au 16 septembre.

Une région très touchée

La ville compte près de 13 millions d’habitants, dont de nombreux migrants venus travailler dans les zones industrielles. Elle a été très touchée par la vague du variant Delta qui frappe le Vietnam depuis fin avril. Le nord et le centre du pays demeurent pour le moment moins touchés, selon une carte publiée dans un autre article par Vietnam News Express

Hô Chi Minh-Ville a enregistré 176 000 cas et 6 538 décès. Et, depuis des semaines, comme l’indique The Diplomat, “tout rassemblement de plus deux personnes en public y est interdit, les personnes ne peuvent se déplacer que pour des raisons essentielles, comme l’achat de nourriture, mais ces efforts n’ont pas permis de limiter l’augmentation du nombre de cas.”

Un retard vaccinal

D’ailleurs, le site Internet souligne combien “l’époque où le Vietnam avait été salué au niveau mondial pour son efficacité à contenir le Covid-19” semble bien lointaine. Comme le rappelle The Diplomat“en 2020, le pays n’avait comptabilisé que 1500 cas et était le seul de la région avec une croissance positive. Depuis, on compte près de 350000 cas” au niveau national.

Si, en 2020, le Vietnam et ses voisins avaient largement été épargnés par la pandémie, 2021 aura marqué pour eux la véritable année de la contamination. Dans le même temps, la vaccination avance très lentement. Moins de 2 % de la population vietnamienne est entièrement vaccinée à ce jour.

Courrier International – 24 août 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer