Infos Thailande

La Thaïlande s’apprête à augmenter le salaire minimum journalier

Print Friendly, PDF & Email

Selon une nouvelle proposition, les travailleurs thaïlandais percevant le salaire minimum pourraient être sur le point de recevoir une augmentation de salaire.

Cette mesure, qui doit encore être approuvée officiellement par le gouvernement, prévoit une augmentation du salaire journalier, qui passerait de 313 à 336 bahts (8,43 à 9,05 euros) à un nouveau taux fixe de 492 bahts (13,25 euros).

Le salaire minimum de 492 baht a été proposé par les agences représentant les travailleurs au sein du comité tripartite sur les salaires.

La nécessité d’augmenter le salaire minimum est due à l’augmentation des dépenses quotidiennes et mensuelles des travailleurs.

Ces dépenses comprennent les frais de nourriture et de déplacement, le loyer et les services publics.

Le ministère du Travail aurait accepté d’augmenter le salaire minimum journalier, mais n’a pas encore décidé du montant de cette augmentation.

Le salaire minimum actuel en Thaïlande est en vigueur depuis le 1er janvier 2020.

Le nouveau taux représenterait la première fois qu’un taux fixe a été appliqué au salaire minimum.

Actuellement, le salaire minimum varie en fonction du lieu.

À Chonburi et Phuket, le salaire minimum est de 336 bahts (9,05 euros) par jour.

À Rayong, le salaire minimum est de 335 bahts (9,02 euros) tandis qu’à Bangkok, il est de 331 bahts (8,91 euros).

À Prachuap Khiri Khan, le taux tombe encore à 320 bahts (8,62 euros).

Toutelathailande.fr avec Hua Hin Today – 12 février 2022

La Thaïlande s’apprête à augmenter le salaire minimum journalier
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer