Infos Thailande

Pour riposter à l’opposition, Prayuth puise dans le Ramayana

Print Friendly, PDF & Email

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha s’est attaqué aux partis d’opposition lors du premier d’un débat général de deux jours jeudi 17 février, rejetant les accusations d’abus de pouvoir du gouvernement et citant un conte épique hindou sur le triomphe du bien sur le mal, connu sous le nom de Ramakien.

Au cours du débat, le général Prayut s’est comparé à Phra Ram, le principal protagoniste de l’adaptation thaïlandaise de l’épopée indienne du Ramayana, tout en décrivant l’opposition comme des incarnations de Thotsakan, le soi-disant roi des démons.

La légende…

Selon la légende, Phra Ram dirige une armée de singes pour faire la guerre à Thotsakan et sauver sa femme, Sida, que le roi des démons a enlevée. À la fin, le protagoniste triomphe tandis que Thotsakan et ses alliés sont tués.

“Nous savons tous comment Thotsakan a connu son destin”, a déclaré le général Prayut au Parlement. “Mais la Thaïlande n’est pas comme le Ramakien”.

Le Général Prayut a déclaré que le gouvernement travaille avec d’autres organismes pour résoudre de nombreux problèmes.

Il a également rejeté comme sans fondement les accusations de l’opposition contre le gouvernement, notamment celle selon laquelle il aurait abusé de son pouvoir.

Après la séance, les journalistes ont demandé au général Prayut de développer son analogie avec le Ramayana, ce à quoi il a répondu : “Ne me laissez pas tirer des flèches [à Thotsakan] trop souvent.

Un avertissement de Prayuth

Avant le début de la session, le Gén Prayut avait minimisé l’avertissement envoyé par l’ex-PM Thaksin Shinawatra, selon lequel le poste de premier ministre serait “détourné” lors d’une prochaine session de la Chambre.

Les observateurs ont noté qu’après plusieurs années passées en politique, le général Prayut, connu pour être un peu irritable, semblait plus calme.

Cholnan Srikaew, leader du parti d’opposition Pheu Thai, a déclaré que le débat avait pour but d’alerter le gouvernement sur les problèmes afin qu’il trouve des solutions, notamment pour lutter contre l’augmentation du coût de la vie.

Le Dr Cholnan a en outre affirmé qu’entre 20 et 30 millions de bahts étaient dépensés pour attirer et débaucher des députés du camp de l’opposition.

Gavroche-thailande.com – 20 février 2022

Pour riposter à l’opposition, Prayuth puise dans le Ramayana
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer