Infos Thailande

Silence de la Thaïlande face à l’agression russe en Ukraine

Print Friendly, PDF & Email

Suite au lancement des opérations militaires orchestrées par la Russie sur le sol ukrainien ce jeudi 24 février, le Ministère des Affaires étrangères du royaume de Thaïlande n’a pas immédiatement condamné cette guerre initiée par Vladimir Poutine.

Aucune communication n’a été rendue publique, soit par le Premier ministre Prayut, soit par le ministre des Affaires étrangères Don Pramudwinai qui participait mardi à Paris à une conférence sur la stratégie indo-pacifique à l’initiative de la France.

« Diplomatie du bambou »

Dans une déclaration de la Mission permanente de la Thaïlande à l’ONU, l’ambassadeur Sudiya Chindawongse affirmait le 23 février « soutenir les efforts en vue d’un règlement pacifique de la situation en accord avec la charte des Nations-Unies et le droit international ». Mais, depuis l’agression russe en Ukraine, pas un mot officiel n’a été prononcé pour la condamner.

Rappelons que le coup d’État birman du 1er février 2021 n’a engendré aucune condamnation officielle en Thaïlande. La diplomatie thaïlandaise est très souvent qualifiée de « diplomatie du bambou », en référence à son caractère profondément équilibriste et pragmatique, en essayant de tirer avantage de ses bonnes relations avec les grandes puissances, tout en jouant entre les rivalités entre ces dernières.

Par Philippe Bergues – Gavroche-thailande.com – 25 février 2022

Silence de la Thaïlande face à l’agression russe en Ukraine
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer