Infos Thailande

Naufrage en Thaïlande. Un marin retrouvé vivant, 29 personnes toujours portées disparues

Print Friendly, PDF & Email

Deux jours après le naufrage d’un navire des forces armées au large de la Thaïlande, un marin a été secouru mais 29 personnes sont toujours portées disparues.

Une vaste opération dans le golfe de Thaïlande a permis mardi 20 décembre de retrouver vivant un des marins portés disparus, deux jours après le naufrage d’un navire des forces armées, mais le vent complique la mission des secouristes pour les 29 personnes encore manquantes.

Un membre de l’équipage du HTMS Sukhothai, qui a coulé dans la nuit de dimanche à lundi, à une trentaine de kilomètres des côtes, au large de Bang Saphan (sud), a été retrouvé « en bonne santé » mardi, a annoncé le commandant de la Marine royale thaïlandaise Pichai Lorchusakul.

« C’est une bonne nouvelle, qui montre que nous pouvons retrouver plus de personnes », a-t-il assuré.

« Beaucoup de vent et de vagues »

Des 105 membres de l’équipage – et non 106, comme initialement annoncé par la marine -, 76 ont été secourus, 29 restant portés disparus, selon le dernier comptage officiel en date.

« La difficulté de la mission de sauvetage, c’est qu’il y a beaucoup de vent et de vagues, ce qui a conduit au dysfonctionnement (du HTMS Sukhothai). C’est pareil pour sauver les victimes », a précisé le commandant Pichai Lorchusakul.

Quatre navires de guerre, deux avions Dornier de patrouille maritime et quatre hélicoptères ont été déployés sur la zone des recherches, un carré d’environ 50 kilomètres de côté, qui s’étend sur les provinces de Prachuap Khiri Khan et de Chumphon.

« Où est mon neveu ? »

« La zone de recherches s’est agrandie depuis hier (lundi), nous nous concentrons sur les côtes, en fonction des courants et du vent », a déclaré le porte-parole de la Marine, l’amiral Pogkrong Montradpalin.

Sur le quai, des familles de marins disparus scrutent l’horizon avec l’espoir d’apercevoir leurs proches, bien que les chances de les retrouver s’amenuisent d’heure en heure.

Phongsri Suksawat, 50 ans, croit « à 100 % » que son plus jeune fils, Chirawat Toophorm, 22 ans, va « revenir à la maison », à Rayong (est). « J’aimerais l’embrasser », lance-t-elle.

Malinee Pudpong, 54 ans, a effectué lundi le long voyage à partir de la province de Roi Et (nord-est) pour attendre son neveu Saharat Esa, 21 ans, parti en mer à bord du HTMS Sukhothai.

« Je suis venue ici pour regarder les vagues et réfléchir : pour l’amour de Dieu, où est mon neveu ? », a-t-elle dit.

« J’espère que nous allons trouver des survivants, qui auraient tenu grâce aux gilets de sauvetage », a déclaré à l’AFP Narong Khumburi, un officier de la Marine qui prend part à la mission de sauvetage. « J’imagine qu’ils doivent être fatigués » après deux nuits en pleine mer, a-t-il ajouté.

Naufrage inédit

La mer agitée, avec des vagues de « trois mètres » de haut selon un survivant, a contribué à endommager le système électrique du HTMS Sukhothai et à le mettre « hors de contrôle » de l’équipage, selon la Marine royale thaïlandaise.

C’est la « première fois » qu’un navire de guerre fait naufrage en Thaïlande en temps de paix, a souligné lundi le commandant Pichai.

Le bureau météorologique thaïlandais a réitéré mardi son appel à la prudence pour la navigation dans le golfe de Thaïlande, en raison des rafales de vent attendues qui peuvent créer des conditions orageuses.

Lundi après-midi, la majorité des membres secourus de l’équipage ont été transportés par voie aérienne dans un hôpital militaire géré par la Marine, à Sattahip (est).

Le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha, également ministre de la Défense, a indiqué lundi qu’il y avait « environ cinq blessés graves ».

Le HTMS Sukhothai, de fabrication américaine, a été mis en service en 1987, selon le centre de réflexion US Naval Institute.

Dans l’un des pires naufrages de l’histoire de la Thaïlande, plus de quarante touristes étaient morts en juillet 2018 près de Phuket.

Ouest France avec Agence France Presse – 20 décembre 2022

Naufrage en Thaïlande. Un marin retrouvé vivant, 29 personnes toujours portées disparues
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer