Infos Viêt Nam

Aménagement et développement des abords du fleuve Saïgon

Print Friendly, PDF & Email

Hô Chi Minh-Ville planifie de construire plus d’espaces publics et de développer les potentiels de l’économie de services le long du fleuve Saïgon.

Hô Chi Minh-Ville a ajusté sa planification urbaine pour développer les infrastructures d’ici 2040, notamment une route longeant le fleuve Saïgon du 1er arrondissement jusqu’au district de Cu Chi. Cet ajustement vise à améliorer le paysage et les services publics le long du fleuve, ainsi qu’à renforcer les capacités de la ville à faire face aux inondations, à l’érosion et au réchauffement climatique.

Selon les experts, ce fleuve traverse le centre-ville où de nombreuses activités et services commerciaux existent déjà, et a un réel potentiel pour devenir une attractivité économique. La zone riveraine devrait être avant tout un espace offrant des services de divertissement pour les habitants et les touristes.

Les deux rives du fleuve dans la ville comprennent 3.100 à 5.000 ha de terrain, a informé Ngô Thanh Vu, architecte de la division d’urbanisme de l’Institut d’études sur le développement de Hô Chi Minh-Ville. Il a suggéré que la ville utilise 60% de la superficie pour planter des arbres et construire des parcs, et 20% pour les infrastructures de circulation. Toujours selon lui, la zone restante pourrait être consacrée aux musées, aux maisons de la culture, aux aires de restauration, aux aires de jeux pour enfants, aux commerces et aux théâtres en plein air accueillant des expositions et des performances artistiques. 

De plus, la ville pourrait construire des zones souterraines à utiliser à la fois comme parkings et comme lieux de divertissement avec des cafés, des salons de karaoké et d’autres établissements. Des espaces piétonniers seront aussi aménagés ainsi que des pistes cyclables permettant aux visiteurs de se rendre d’un lieu à l’autre. 

L’architecte Thanh Vu propose à la ville de construire des voies de communication reliant les zones d’écotourisme locales et les vestiges historiques comme les jardins fruitiers et les tunnels souterrains de Cu Chi. Les constructions publiques le long des berges du fleuve devraient refléter l’histoire et la culture de la ville, tandis que les zones de divertissement ont pour mission de fournir les meilleurs services aux résidents et aux visiteurs.

Développer les paysages riverains 

En accord avec l’architecte Thanh Vu, le Dr Nguyên Huu Nguyên de l’Institut d’urbanisme et de développement du Vietnam a indiqué que la zone riveraine devrait être transformée en un espace public offrant des services culturels et de loisirs pourdevenir une destination de week-end où les habitants pourront profiter de la beauté du fleuve Saïgon et des services qui s’y trouvent.

Il suggère que la ville envisage d’ajuster son urbanisme aux infrastructures riveraines, notamment la ville de Thu Duc, qui a aussi beaucoup de potentiels pour développer une économie des services. 

Dans le cadre du plan actuel de développement des paysages riverains et de l’économie des services d’ici 2045, Hô Chi Minh-Ville ne se concentrera que sur la section entre le 1er arrondissement et le district de Cu Chi. Il améliorera d’abord le paysage urbain et les aménagements de circulation d’ici 2025, et poursuivra le développement des espaces verts et des services de divertissement d’ici 2045.

D’autres experts ont suggéré que certaines installations le long du fleuve, comme les anciens chantiers navals, les quais et les entrepôts, soient converties en zones accueillant des boutiques et une variété de services de divertissement, comme Clarke Quay (Quai Clarke) à Singapour.

L’ingénieur routier Trân Van Tuong a déclaré qu’avec son écoulement doux et ses paysages pittoresques des deux côtés, les excursions en bateau le long du fleuve pourraient devenir une spécificité de la ville.

L’économiste Dinh Thê Hiên a aussi indiqué que la berge du fleuve, un terrain commercial de grande valeur, devrait être utilisée pour développer des services de shopping et de divertissement haut de gamme liés aux zones d’écotourisme. “Lorsque l’infrastructure riveraine sera développée, les services de tourisme et de divertissement suivront automatiquement, stimulant le développement socio-économique de la ville“, a-t-il ajouté. 

Par Thúy Hà – Le courrier du Vietnam – 30 avril 2022

Aménagement et développement des abords du fleuve Saïgon
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer