Infos Viêt Nam

Encore une calomnie…

Print Friendly, PDF & Email

Le 2 juin dernier, l’organisation Freedom House publiait un rapport sur la défense de la démocratie en exil, qui n’était autre qu’un ramassis d’informations fallacieuses et mensongères, en tout cas concernant le Vietnam.

Ces informations ont été reprises par certains journaux étrangers hostiles ou antipathiques et par des médias tenus par des opposants malhonnêtes qui tentent désespérément de dénigrer la réalité de notre pays et de saboter notre régime politique.

Organisation non gouvernementale basée aux États-Unis, Freedom House œuvre théoriquement à la promotion du progrès, de la liberté et de la démocratie dans le monde. Chaque année, elle publie une série de rapports sur la liberté, notamment en matière de communication et d’Internet, rapports qui, depuis de nombreuses années, inquiètent pour leur manque de véracité et pour leur mobile politique douteux.

Si l’on en croit Freedom House, le Vietnam serait un pays dépourvu de liberté et de démocratie. Pour arriver à cette conclusion, l’organisation ne se base ni sur des documents officiels, ni sur la réalité de la vie des Vietnamiens. Ses sources d’informations sont limitées à une poignée d’éléments réactionnaires, d’opposants, de particuliers et d’organisations étrangères hostiles au Vietnam. Pour Freedom House, il ne saurait y avoir de liberté, ni de démocratie, ni de droits de l’homme dans un régime à parti unique. Le Vietnam n’est pas le seul pays à être dans le viseur de cette organisation dont la finalité n’est autre que de s’ingérer dans les affaires intérieures d’autres pays, par le biais d’arguments liés à la démocratie et aux droits de l’homme.

Certaines organisations oeuvrant pour les droits de l’homme ont des points de vue radicaux et superficiels. Aveuglées par leur ambition politique, elles ne s’intéressent pas aux différences historiques et culturelles des pays“, a ainsi fait observer Yerlan Baizhanov, l’ambassadeur du Kazakhstan au Vietnam, à l’occasion d’une interview accordée à la Télévision nationale, VTV. “Nous vivons et travaillons non pas pour satisfaire les organisations du genre de Freedom House, mais pour que nos populations aient une vie meilleure. C’est ça le plus important“, a-t-il conclu.

Le Parti communiste vietnamien et l’État vietnamien ont toujours veillé à protéger et à garantir les droits de liberté et de démocratie du peuple. L’Assemblée nationale prépare actuellement la promulgation de la loi sur la démocratie à la base, qui permettra de promouvoir la démocratie socialiste telle qu’elle est résumée par la devise “le peuple sait, discute, exécute, contrôle, supervise et bénéficie”. Cette loi a été élaborée conformément à la résolution du XIIIe Congrès national du Parti et à la Constitution de 2013.

Les politiques de développement humain du Vietnam ont toujours été appliquées de façon cohérente et exhaustive, de la réduction de la pauvreté au développement de l’éducation et de la santé, en passant par le travail et l’emploi. Il s’agit de conditions indispensables pour que chacun puisse jouir pleinement de ses droits politiques, civils, économiques, culturels et sociaux.

Pour savoir si un pays est vraiment libre, démocratique et respectueux des droits de l’homme, le meilleur moyen est d’interroger sa population et de prendre en compte l’avis de la majorité. Freedom House et les organisations de ce type refusent d’utiliser cette méthode tout en multipliant les jugements subjectifs à l’égard du Vietnam. Dans ces conditions, leurs informations peuvent-elles être crédibles ?

Le fait est que le Vietnam compte parmi les 20 pays utilisant le plus Internet dans le monde. Quelque 70 millions de Vietnamiens, soit 70% de la population, sont connectés. Or, Freedom House prétend que le gouvernement vietnamien mène des cyberattaques en recourant à des répressions transnationales. Quoi de plus ridicule que cette “comédie démocratique” construite à base de calomnies qui ne peut avoir pour effet que de faire perdre de la légitimité à son auteur ? En prenant prétexte de la démocratie pour s’ingérer dans les affaires intérieures du Vietnam, Freedom House transgresse le droit international et porte atteinte directement aux droits et aux intérêts du peuple vietnamien.

Agence Vietnamienne d’information – 10 juin 2022

Encore une calomnie…
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer