Infos Laos

Remaniement ministériel en urgence face aux dangers économiques

Print Friendly, PDF & Email

L’Assemblée nationale du Laos (AN) a approuvé lundi 20 juin la nomination de deux nouveaux ministres et un remaniement ministériel, dans l’espoir que les nouvelles personnes nommées seront en mesure de contribuer davantage à la résolution des difficultés économiques du pays.

La nomination du ministre de la Sécurité publique laotien, le général Vilay Lakhamfong, et du ministre des Affaires étrangères, Saleumxay Kommasith, comme nouveaux vice-premiers ministres a été approuvée par la 3e session ordinaire de la 9e législature de l’AN, en réponse à une proposition du Premier ministre Phankham Viphavanh.

Cela porte à cinq le nombre de vice-premiers ministres.

Les membres de l’Assemblée ont également approuvé un remaniement ministériel dans lequel le gouverneur de la Banque de la RDP lao, Sonexay Sitphaxay, a été remplacé par le vice-ministre des Finances, Bounleua Sinxayvoravong, tandis que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Khampheng Saysompheng, a été remplacé par le président de l’Organisation d’audit de l’État, Malaythong Kommasith.

Sonexay et Khampheng occuperont des postes de ministres auprès du bureau du Premier ministre.

L’AN a également élu le vice-gouverneur de la province de Savannakhet, Viengthavisone Thepphachanh, au poste de président de l’Organisation d’audit de l’État, en remplacement de Malaythong.

Ce remaniement intervient un peu plus d’un an après l’entrée en fonction de l’administration actuelle, dirigée par le Premier ministre Phankham Viphavanh.

Les changements ont été effectués pour répondre à l’évolution des besoins de ces organes gouvernementaux alors que le Laos s’efforce de réaliser les programmes nationaux de lutte contre le trafic de drogue et les difficultés financières et économiques, qui ont été provoquées par un déficit budgétaire chronique qui a accumulé une dette publique massive.

La dette publique et garantie par l’État a augmenté pour atteindre 88 % du PIB en 2021, selon la Banque mondiale.

La forte dépréciation du kip, la diminution des réserves de devises étrangères et la flambée des prix des produits de base mondiaux déclenchée par la crise ukrainienne ont exacerbé la vulnérabilité économique du Laos.

Par Jean Michel Gallet – Gavroche-thailande.com – 22 juin 2022

Remaniement ministériel en urgence face aux dangers économiques
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer