Infos Viêt Nam

Il faut immédiatement libérer la journaliste et défenseure des droits humains Pham Doan Trang

Print Friendly, PDF & Email

Avant le procès en appel devant avoir lieu jeudi 25 août pour Pham Doan Trang, journaliste indépendante et défenseure des droits humains, qui a été condamnée sur la base d’accusations de propagande à neuf ans de prison en décembre 2021, Emerlynne Gil, directrice adjointe régionale pour la recherche à Amnesty International, a déclaré : 

« Il ne fait aucun doute que Pham Doan Trang n’aurait pour commencer jamais dû être condamnée à neuf ans de prison. Cette journaliste et défenseure des droits humains courageuse a pris la défense de militant·e·s incarcérés, et dénoncé des catastrophes environnementales d’origine humaine et des confiscations de terres.  

« Le procès en appel de Pham Doan Trang a pour toile de fond la répression contre la liberté d’expression et la société civile au Viêt-Nam. Sa vision des droits humains et son action militante nous manquent cruellement. Au lieu de faire bon accueil à son point de vue sur la situation des droits humains dans le pays, les autorités vietnamiennes la laissent languir derrière les barreaux, et de nombreuses informations inquiétantes font état de la fragilité de sa santé. 

« Amnesty International demande la libération immédiate de Pham Doan Trang et de tous les autres défenseur·e·s des droits humains arbitrairement détenus au Viêt-Nam, notamment la militante Nguyen Thuy Hanh, le journaliste Le Van Dung, et les défenseur·e·s des droits à la terre Can Thi Theu, Trinh Ba Tu, Trinh Ba Phuong et Nguyen Thi Tam. »

Complément d’information

Le procès en appel de Pham Doan Trang se déroulera devant le tribunal populaire de Hanoï le 25 août. Elle a été condamnée à neuf ans de prison le 14 décembre 2021 pour avoir « fabriqué, conservé, distribuer ou disséminé des informations, des documents et des objets hostiles à la République socialiste du Viêt-Nam. »

Le 26 octobre 2021, 28 organisations de défense des droits humains, parmi lesquelles Amnesty International, ont demandé la libération immédiate et sans condition de Pham Doan Trang.

Elle est l’auteure de plusieurs livres portant sur divers sujets, de questions touchant les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres, aux droits des femmes, en passant par le militantisme, les problèmes environnementaux et le droit à la terre. En 2019, Reporters sans frontières lui a décerné son prix pour la Liberté de la presse afin de saluer son influence. Son travail sur la maison d’édition Liberal Publishing House a aidé celle-ci à recevoir le prestigieux prix Voltaire en 2020 pour son action continue malgré les dangers et les risques de représailles.  

Cette année, Pham Doan Trang s’est vu décerner l’édition 2022 du prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l’Homme et le Prix international de la liberté de la presse du Comité de protection des journalistes. 

Amnesty International – 24 août 2022

Il faut immédiatement libérer la journaliste et défenseure des droits humains Pham Doan Trang
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer