Infos Thailande

La Cour constitutionnelle décidera du sort du Premier ministre suspendu Prayut Chan-ocha dans deux semaines

Print Friendly, PDF & Email

La Cour constitutionnelle thaïlandaise a fixé la date à laquelle elle se prononcera sur le statut du Premier ministre suspendu Prayut Chan-ocha. La plus haute cour du pays a annoncé mercredi qu’elle rendrait sa décision le 30 septembre sur la question de savoir si Prayut pouvait ou non rester en fonction.

L’ancien chef militaire a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 2014 a été suspendu le mois dernier tandis que le tribunal examinait une contestation judiciaire faisant valoir qu’il avait atteint la limite de son mandat de premier ministre.

En vertu de la constitution thaïlandaise de 2017, un Premier ministre ne peut pas rester en fonction plus de huit ans, mais il y a des points d’interrogation quant au début du mandat de Prayut.

L’opposition a déposé une contestation judiciaire selon laquelle Prayut a dépassé les huit ans de mandat constitutionnellement limités. Mais ses partisans ont fait valoir que son mandat a en fait commencé en 2017 lorsque la nouvelle constitution thaïlandaise est entrée en vigueur, ou même pas plus tard qu’en 2019 lorsque le parlement l’a choisi pour diriger un gouvernement de coalition après les élections législatives.

Prawit Wongsuwan, a pris la relève en tant que Premier ministre par intérim, tandis que Prayut continue d’être ministre de la Défense

Gavroche-thailande.com – 15 septembre 2022

La Cour constitutionnelle décidera du sort du Premier ministre suspendu Prayut Chan-ocha dans deux semaines
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer