Infos Thailande

Les expatriés en Thaïlande déroutés par l’offre de prolonger leurs visas en ligne

Print Friendly, PDF & Email

L’annonce du bureau de l’immigration, comme quoi les étrangers pourront bientôt  prolonger leurs visas en ligne, a suscité de nombreuses interrogations chez les expatriés.

À l’heure actuelle, les étrangers déjà présents en Thaïlande qui souhaitent rester plus longtemps que ne le permet leur visa ou leur tampon initial doivent faire la queue dans les bureaux de l’immigration du pays, munis de leurs documents et de leurs photos.

Le nouveau système facultatif décrit par le général de police Damrongsak Kittipraphet est actuellement un projet pilote disponible uniquement à Bangkok, avec la promesse d’une mise en œuvre nationale ultérieurement.

Le logiciel n’a pas été conçu par l’immigration thaïlandaise mais par VFS Global, la plus grande société mondiale de services d’externalisation et de technologie spécialisée dans les gouvernements et les ambassades du monde entier.

Toutes les prolongations de séjour accordées par l’immigration thaïlandaise coûtent actuellement 1 900 bahts (51,32 euros), mais l’utilisation du dernier système coûtera 500, 1 500 ou même 5 000 bahts de plus en ligne pour traiter la demande entre 1 et 7 jours.

Les vaches à lait n’ont pas disparu.

Toutefois, dans le cadre du projet pilote, le demandeur doit retirer en personne sa nouvelle vignette de visa électronique au siège de l’immigration à Bangkok, Chaeng Watthana Road, en présentant son reçu en ligne et son passeport.

Le système n’est donc pas entièrement électronique, mais se limite à l’enregistrement initial, à la présentation des documents et au paiement des frais.

La publicité officielle suggère que les files d’attente à l’immigration seront ainsi réduites d’environ une heure à trois minutes, bien que cette généralisation soit certainement suspecte.

Les notes complémentaires du site Web soulignent sans surprise que les étrangers en situation de dépassement de séjour ne peuvent pas bénéficier de ce programme.

Il existe une certaine ambiguïté quant aux visas qui peuvent effectivement être prolongés dans le cadre du projet pilote.

Les visiteurs titulaires d’un visa de 30 jours à l’arrivée (VoA), d’un visa touristique de 60 jours ou d’une exemption de visa de 45 jours sont clairement inclus, tout comme les étrangers ayant un conjoint thaïlandais ou des personnes à charge et les étudiants en herbe.

Les personnes souhaitant une prolongation annuelle de leur séjour pour cause de retraite sont spécifiquement exclues, peut-être parce que les documents requis pour ces personnes varient beaucoup selon le bureau d’immigration responsable.

Certains détenteurs de permis de travail sont spécifiés, notamment les enseignants et les personnes employées par des agences gouvernementales.

Les détails publiés se trouvent sur le site thaiextension.vfsevisa.com.

Les optimistes pensent que le projet pilote est une première étape dans la démarche visant à créer un système en ligne totalement intégré.

Ils soulignent que les ambassades thaïlandaises du monde entier ont désormais adopté pour la plupart un système en ligne qui dispense la plupart des voyageurs potentiels en Thaïlande de se rendre en personne à la mission diplomatique ou même de soumettre leur passeport pour examen.

Les pessimistes voient dans le système qui vient d’être annoncé un fouillis bureaucratique basé sur un logiciel déroutant qui, de toute façon, ne fonctionne pas correctement.

L’histoire de l’électronique dans les procédures d’immigration thaïlandaises est mitigée.

Toutelathailande.fr avec Pattaya Mail – 10 novembre 2022

Les expatriés en Thaïlande déroutés par l’offre de prolonger leurs visas en ligne
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer