Infos Viêt Nam

Vietnam et États-Unis : un partenariat économique florissant axé sur les exportations

Print Friendly, PDF & Email

Le premier semestre commercial entre les États-Unis et le Vietnam est une réussite. Le Vietnam est devenu un partenaire commercial majeur des États-Unis et un maillon important de la chaîne d’approvisionnement pour de nombreux types de marchandises.

44,4 milliards de dollars, c’est le chiffre estimé des exportations du Vietnam vers les États-Unis par les douanes vietnamiennes entre janvier et mai.

Un chiffre marquant puisqu’il représente une augmentation de 22,3%, en comparaison avec l’année 2023. Cette croissance des exportations est visible dans presque tous les domaines.

Électroniques, équipements et textiles

Les produits électroniques, ordinateurs et autres composants sont en hausse de 50%, représentant 20% des exportations. Suivi des machines, équipements, outils et pièces détachées d’une valeur de 7,3 milliards de dollars, en hausse de 11% de plus que l’année précédente.

5,6 milliards de dollars sont générés par l’exportation des textiles vietnamiens aux États-Unis. Le marché des vêtements constitue 13% des exportations totales.

En 2023, les États-Unis formaient 28% des exportations vietnamiennes, devant la Chine avec 17%.

C’est le premier trimestre de 2024 qui bat des records avec une augmentation de 24 % pour atteindre 25,7 milliards de dollars en trois mois, selon l’Office général des statistiques. Rappelons qu’en 2023, les exportations de marchandises du Vietnam vers les États-Unis avaient atteint 97 milliards de dollars, soit une baisse de 12,4 milliards de dollars par rapport à 2022.

Des relations économiques stables

Si les chiffres montrent une belle entente économique entre les États-Unis et le Vietnam, c’est parce que les deux pays y trouvent leur compte. En effet, bien qu’en croissance, le marché vietnamien reste l’un des mois cher. Les coûts de production, de fabrication et la main d’oeuvre sont inférieurs à de nombreux pays.

D’autre part, les États-Unis pourraient se tourner de plus en plus vers le Vietnam, souhaitant diversifier leurs chaînes d’approvisionnement et ainsi réduire leur dépendance à la Chine. Dû à sa localisation stratégique, le Vietnam profite de la proximité avec les autres marchés asiatiques. Cela facilite donc l’approvisionnement en matière première.

Depuis la fin de la guerre, les États-Unis et le Vietnam ont renforcé leur partenariat économique, allant même jusqu’à signé un accord de commerce bilatéral au début des années 2000. La visite de Joe Biden à Hanoï en septembre 2023 était également la preuve d’une coopération pérenne.

À cette occasion, le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan avait notamment expliqué : « En examinant les défis communs, de la mer Orientale aux technologies critiques et émergentes, les Etats-Unis et le Vietnam définiront une vision pour affronter le XXIe siècle ensemble, dans le cadre d’un partenariat renforcé et dynamisé ». Le Dr. Le Dang Doanh, expert économique principal, avait alors déclaré que le Vietnam et les États-Unis avaient porté leurs relations au niveau de partenariat stratégique intégral pour la paix, la coopération et le développement durable en octobre 2023, ce qui avait facilité les exportations vietnamiennes vers les États-Unis.

Par Iona MacRae – Lepetitjournal.com – 20 juin 2024

Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer