Infos Birmanie

Pour l’Union européenne, les autorités Birmanes méritent la «liste noire» sur le blanchiment

Print Friendly, PDF & Email

L’Union européenne a ajouté la Birmanie à sa « liste noire » de 22 pays qui n’appliquent pas de mesures suffisantes pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Cet ajout fait suite à la décision prise en février par le Groupe d’action financière (GAFI) de placer la Birmanie sur sa « liste grise » de pays devant renforcer leurs régimes de lutte contre le blanchiment d’argent.

C’est en octobre que les exigences de contrôle accrues vis-à-vis de la Birmanie liées à l’inscription de celle ci sur la liste noire de l’UE, en raison de la crise du Covid-19. L’Union européenne vient en effet d’ajouter la Birmanie à sa « liste noire » de 22 pays qui n’appliquent pas de mesures suffisantes pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Cet ajout fait suite à la décision prise en février par le Groupe d’action financière (GAFI) de placer la Birmanie sur sa « liste grise » de pays devant renforcer leurs régimes de lutte contre le blanchiment d’argent.

Gavroche-thailande.com – 9 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer