Infos Thailande,  Non classé

La Thaïlande entre dans la saison des pluies, gare à la dengue !

L’entrée dans la saison des pluies est synonyme en Thaïlande de recrudescence de cas de dengue.

Plus de 14.000 personnes ont été infectées depuis janvier et 11 en sont mortes selon le Département du Contrôle des Maladies, au 25 mai. Même si ces chiffres sont inférieurs à ceux de 2019 à la même époque et encore loins des grandes années d’épidemie de dengue qu’a connues le royaume, il est important de se prémunir.

En Thaïlande, la dengue est l’infection la plus répandue des maladies de la saison des pluies, et elle arrive généralement au mois de juin. 

Fièvre, maux de tête, douleurs aux articulations, perte d’appétit, nausées, vomissements, etc. tous ces symptômes peuvent être révélateurs d’une infection et il est dans ce cas impératif de consulter un médecin.

Le virus de la dengue empoisonne d’abord le système sanguin de la femelle moustique Aedes Aegypti, lorsqu’elle se nourrit du sang d’un humain infecté. L’organisme du moustique est alors contaminé à vie, et l’infection se transmet à d’autres humains au fil du processus de vie de l’insecte piqueur. 

L’épidémie se propage d’autant plus rapidement que cette espèce de moustiques pique plusieurs personnes afin de se nourrir, contrairement à d’autres moustiques qui se nourrissent sur une personne jusqu’à satiété. Moustique diurne urbain, l’Aedes Aegypti vit dans les eaux propres comme l’eau d’un vase ou d’un bassin.

Pour se prémunir de cette maladie, il est donc primordial d’éviter au maximum les piqures de moustique en utilisant des répulsif (particulièrement pour les personnes sensibles comme les femmes enceintes et les enfants), des moustiquaires, et en se couvrant le corps le plus possible.

Dans la plupart des cas, la dengue se soigne en une semaine, mais il existe des cas plus graves de dengue hémorragique, qui peuvent entraîner la mort.

Le plus grand nombre de cas de dengue enregistré en une année dans le royaume remonte à 1987. Le ministère de la Santé avait alors répertorié 174.285 infections -dont plus de 152.000 de cas de dengue hémorragique, la forme la plus sévère- qui avaient causé 1.007 décès. Plus près de nous, en 2013, la dengue a touché 150.934 personnes, dont 133 en sont mortes. Et en 2015 le royaume a connu le 3e taux le plus élevé d’infections de la dengue en près de 30 ans, avec 141.375 cas, dont 141 mortels.

Par Samitivej Hospitals – Lepetitjournal.com – 1er juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer