Infos Thailande

Avertissement sur les dangers de voyager actuellement en Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

Les voyageurs qui se rendent en Thaïlande et dont le test PCR est positif peuvent se retrouver dans des situations compliquées et coûteuses.

Les hôtels SHA++ et ASQ où les voyageurs doivent séjourner, doivent tous avoir un contrat avec un hôpital spécifique, généralement un hôpital privé.

Si un voyageur séjournant dans leur hôtel est testé positif, il n’a d’autres choix que d’être hospitalisé dans cet hôpital spécifique pendant 7 à 10 jours à ses propres frais – généralement autour de 10 000 bahts (264 euros) par jour.

Dans la plupart des cas, on demande aux touristes de payer d’avance cette somme et de coordonner eux-mêmes les demandes d’indemnisation avec leur assurance par la suite, au risque de ne pas être indemnisés pour leurs frais d’hospitalisation.

Le fait de partager une chambre d’hôtel en contact étroit avec un patient Covid vous soumet également à une quarantaine de 7 à 10 jours en tant que personne à haut risque en contact étroit.

Cette mesure n’est généralement pas incluse dans la couverture d’assurance et est donc entièrement à votre charge.

Les tests PCR sont effectués par l’hôpital qui a l’exclusivité de l’accueil de tous les patients de l’hôtel où ils séjournent.

Vous devez effectuer deux tests PCR, le premier jour et le cinquième jour de votre voyage, et les autorités préfèrent que vous fassiez les deux tests dans le même hôtel.

Des tests Covid-19 plus sensibles en Thaïlande ?

Certains voyageurs se demandent si les tests PCR suivent les mêmes procédures que dans leur pays d’origine, car beaucoup trouvent un résultat positif à leur arrivée en Thaïlande, alors qu’ils ont été testés négatifs 48 heures avant le départ.

Le test RT-PCR permet de savoir si une personne est porteuse du virus ou non.

Un échantillon est prélevé dans la sphère ORL puis envoyé à l’analyse.

Pour savoir si une personne est porteuse du Sars-CoV-2, le biologiste cherche à amplifier une partie du génome du virus.

L’amplification s’effectue en plusieurs cycles.

Plus il faut de cycles, moins le virus est présent dans l’échantillon analysé.

Si aucune trace du virus n’est trouvée au-delà d’un nombre de cycles donné, un seuil (Ct), le résultat est négatif.

Or, cette valeur Ct est l’objet de nombreuses interrogations et polémiques.

Certains estimant que les tests avec une valeur de Ct élevée sont trop sensibles.

Ils permettraient de détecter du virus chez des personnes très peu infectées et contagieuses ce qui gonflerait les chiffres de l’épidémie inutilement.

Beaucoup s’interrogent sur les seuils utilisés dans chaque pays soupçonnant la France d’utiliser un Ct trop élevé, notamment par rapport à l’Allemagne.

Il faudrait pouvoir connaître le nombre de cycles utilisé par les laboratoires en Thaïlande et demander à son laboratoire d’utiliser le même nombre de cycles (si c’est possible) pour corriger ce problème.

Des assurances qui ne couvrent pas tout

Tous les voyageurs pensent qu’ils sont correctement assurés, car lorsqu’ils ont demandé le Pass Thaïlande (Thailand Pass), leur assurance-maladie a été approuvée.

Mais lorsque le voyageur arrive en Thaïlande, il s’avère parfois que, bien que l’ambassade ou le consulat thaïlandais ait accepté sa police d’assurance, il n’est pas couvert en raison des petits caractères de la police d’assurance.

L’Autorité du Tourisme de Thaïlande insiste aussi sur le fait que les voyageurs doivent vérifier les petits caractères de toute police d’assurance Covid-19 avant de l’acheter.

Parfois, l’assurance ne couvre que si le patient présente des symptômes ou s’il est hospitalisé dans un hôpital, et non dans un “hospitel”.

Les hôpitaux thaïlandais maintiendront le patient en quarantaine quels que soient les symptômes et pour le nombre maximum de jours qu’ils peuvent facturer, tout cela dépendant uniquement de l’avis de l’équipe de médecins de l’hôpital assigné auquel votre hôtel est associé.

Dans d’autres situations, il s’est avéré que l’assurance ne couvre que si le patient est admis dans un hôpital public.

Mais le patient n’a pas le droit de refuser d’être hospitalisé dans l’hôpital ou l’établissement hospitalier privé qui a obtenu un contrat d’exclusivité avec son hôtel.

Dans ce cas également, le voyageur devra payer lui-même le montant d’environ 100 000 bahts (2 642 euros).

Faut-il déconseiller les voyages en Thaïlande ?

Une Danoise résidant à Bangkok, qui a fait partie d’un réseau visant à venir en aide à ces malheureux voyageurs pris au piège de ce réseau de règles, a déclaré au journal ScandAsia qu’elle en était arrivée à la triste conclusion que la chose la plus sûre à faire était de ne pas prendre l’avion pour la Thaïlande.

Au moins jusqu’à ce que cette alliance hôtel-hôpital soit rompue ou que les polices d’assurance acceptées par les ambassades respectent des normes conformes à ces contrats hôtel-hôpital.

Pendant un certain temps, elle et son réseau ont pu extraire des patients résidant en Thaïlande de l’emprise des hôpitaux “qui ne suivent que les règles” et les transférer en auto-isolement chez eux ou dans des hôpitaux publics, mais cette faille a récemment été colmatée.

Il y a tellement de situations particulières et il n’est pas possible de toutes les décrire ici, dit-elle.

Mais elle souhaite ajouter un conseil utile :

“Si vous avez attrapé le Covid-19 au cours des 2 ou 3 derniers mois avant votre arrivée en Thaïlande, n’oubliez pas d’apporter avec vous une preuve de PCR et, de préférence, un certificat de guérison médical indiquant en détail votre historique Covid avec la signature d’un médecin.

Cette documentation peut vous aider à ne pas devenir une autre victime injuste du protocole de soins médicaux.

Si vous montrez ces preuves et insistez sur le fait que votre résultat positif est très probablement dû au fait que le test détecte des cellules mortes de votre ancienne infection, vous pourrez peut-être éviter d’être placé en détention”.

Par Gregers Møller – Toutelathailande.fr avec ScandAsia – 4 février 2022

Avertissement sur les dangers de voyager actuellement en Thaïlande
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer